Test

[Test] Xiaomi Mi Electric Scooter Pro 2 : la même en mieux

Tests et Impressions

Par Gregori Pujol le

Xiaomi a dévoilé mi juillet trois nouvelles trottinettes électriques dont la Mi Electric Scooter Pro 2, qui succède à la Mi Electric Scooter Pro sortie il y a tout juste un an. Mais alors que peut-on attendre de cette nouvelle version disponible pour un prix public inchangé de 499 euros ?

Une trottinette robuste et visible

De premier abord, cette nouvelle Mi Electric Scooter Pro 2 de Xiaomi n’est pas très différente de la précédente version. Et pour cause, le design global a peu évolué, tout comme le système de pliage ou encore ses caractéristiques techniques. Comme toujours, la Mi Electric Scooter Pro 2 est livrée en partie démontée dans un grand carton, mais cela ne vous prendra qu’un quart d’heure tout au plus pour la monter et en profiter ! Dans le packaging on retrouve une clé et 6 vis afin de monter le guidon, mais également le court manuel d’utilisation, le chargeur de 42 Volts, un embout de pompe pour gonfler les pneus et deux nouveautés : un cadenas à code ainsi qu’un pneu + chambre à air de rechange.

Mêmes finitions, mais uniquement disponible en noir, Mi Electric Scooter Pro 2 arbore un design épuré avec une structure aluminium et une certification IP54. Première nouveauté qu’on remarque, c’est l’abandon des bandes réfléchissantes au profit de véritables réflecteurs plus efficaces, mais aussi plus solides. On en retrouve pas moins de 6 : trois à l’avant (2 orange sur les côtés de la roue et un blanc devant) et 3 à l’arrière (2 orange sur les côtés de la roue et un rouge à derrière). D’ailleurs on remarque vite que les feux LED ont eux aussi évolués, plus grand, celui de l’avant double sa puissance (2W) et vous permettra une bien meilleure visibilité dans la nuit (jusqu’à 10m), alors que le feu arrière est également plus grand et plus lumineux. Lorsque le phare est allumé, le feu arrière s’allume automatiquement. Le feu arrière clignote lors du freinage pour alerter les piétons et les véhicules derrière vous. Notez qu’il est également possible de la laisser consentement allumé (via l’app Mi Home).

Au niveau du guidon, on trouve une gâchette d’accélération à droite, qui permet d’accélérer de façon contrôlée, et un frein manuel à gauche (qui actionne les deux freins). En effet, sur cette Mi Electric Scooter Pro 2 la roue arrière comporte un grand frein à disque avec une puissance accrue, tandis que la roue avant est équipée d’un système de freinage antiblocage régénératif E-ABS. Lors du freinage, les systèmes de freinage avant et arrière s’activent l’un après l’autre, raccourcissant la distance de freinage pour un arrêt plus sûr. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le freinage, même d’urgence, est assez fluide et non très brusque, bien moins dangereux que sur d’autres modèles. Il n’est par contre pas possible de régler la puissance du freinage.

Sur le modèle précédent, le garde-boue était un peu le maillon faible de cette trottinette. Xiaomi a écouté sa communauté et corrige le tir sur cette Mi Electric Scooter Pro 2 en ajoutant des renforts latéraux sur ce dernier, lui offrant un meilleur maintien.

L’écran LED introduit sur le dernier modèle est également présent, mais sans changements. Sur ce dernier, vous allez ainsi pouvoir vérifier, le niveau de la batterie (5 niveaux), la vitesse à laquelle vous roulez, mais aussi choisir votre mode mode de conduite : standard (20 km/h) et sport (25 km/h), mais également piéton (ex mode eco) à seulement 5 km/h ! Sur cet écran, vous pouvez aussi retrouver d’autres informations : savoir si vos phares sont allumés ou non, si votre trottinette est connectée en Bluetooth, ou encore être prévenu si le système rencontre un problème.

Une petite sonnette manuelle est toujours disponible sur la gauche du guidon, elle permet aussi de « locker » la trottinette quand on la plie, et la béquille semble quant à elle être similaire aux précédents modèle, donc encore un peu fragile sur la durée.

Le système de pliage, toujours identique et c’est vraiment dommage, car c’est le second point où cette trottinette rencontre des problèmes après plusieurs mois d’utilisation. On regrette vraiment que Xiaomi n’est pas fait une mise à jour de ces pièces pour le rendre d’avantage robuste.

De bonnes performances mais peu de nouveauté

La Mi Electric Scooter Pro 2 peut atteindre des vitesses de 25 Km/h et couvrir des distances allant jusqu’à 45 km avec une seule charge. Son moteur CC sans balais de 300W (qui peut déployer une puissance nominale jusqu’à 600W) fournit la puissance nécessaire pour gravir des pentes inclinées de 20% et transporter une charge max de 100 kg.

Le bolide est équipé de nouveaux pneus de 8,5 pouces, qui ont été considérablement améliorés selon le constructeur, notamment leurs performances anti-éclatement et leur durabilité multipliée par trois. Chose que nous ne pouvons pas vérifier sur une session de test de 15 jours malheureusement. Mais cela reste des pneus confortables (aussi bien sur une route plate, qu’une route non goudronnée) avec toutes les problématiques qui vont avec. Car si la conduite avec ce type de pneus est plus agréable, si vous crevez, remplacer un pneu sur une trottinette Xiaomi n’est pas une mince affaire ! La bonne nouvelle c’est que le constructeur fournit maintenant un pneu de rechange (chambre à air incluse) dans la boite.

La batterie de la Mi Electric Scooter Pro 2 dispose d’une capacité de 474 Wh (12800 mAh) offrant une autonomie jusqu’à 45 kilomètres. Dans les faits, en mode sport on est plus sur du 35 km et c’est déjà pas mal. On regrette par contre le temps de recharge qui n’a absolument pas évolué et qui se fait entre 8 et 9 heures (si vous êtes à 0% de batterie)… Par contre, ce nouveau modèle dispose de la nouvelle version du système de récupération d’énergie cinétique (KERS) dont l’efficacité de conversion énergétique a été améliorée. Ce système permet de récupérer l’énergie à chaque freinage ou lors des utilisations sans moteur et de la convertir en énergie électrique utilisable pour prolonger l’autonomie. L’efficacité de la récupération d’énergie peut être ajustée via l’application Mi Home en fonction de votre conduite.

On soulignera aussi que le système de gestion de la batterie intelligent (BMS) passe à la 5ème génération, ce qui permet maintenant d’avoir sur la trottinette 6 protections intelligentes afin de protéger la batterie et de prolonger sa durée de vie : protection contre les courts-circuits, les surtensions, la surcharge, la charge excessive, la sous-tension en veille et une protection thermique. En cas de problème, l’application Mi Home peut vous informer immédiatement.

Concernant le poids de l’engin, elle fait 14,2 kg, ce qui se sent lorsque vous la portez, mais malgré tout ce poids permet d’avoir une meilleure adhérence à la route et un bon confort de conduite. Dans les transports, elle fait son poids, on ne va pas vous le cacher, mais il y a bien pire, mais aussi plus léger.

Pour terminer, la Mi Scooter Pro 2 peut toujours se connecter à l’application Mi Home via Bluetooth pour le verrouillage et le déverrouillage, pour consulter les données de conduite (par exemple le kilométrage, la vitesse, l’autonomie restante, etc.) et pour personnaliser les paramètres du régulateur de vitesse (que nous déconseillons, car ce type d’option s’avère plus dangereux qu’autre chose sur une trottinette). À noter que le système de verrouillage fonctionne enfin quand on éteint la trottinette (celle-ci se met en veille), ce qui permet de réellement la verrouiller si on la laisse dans un garage à vélo par exemple, mais dans ce cas il vous faudra obligatoirement opter pour un système d’accroche solide (et non pas le cadenas à code inclus dans la boite, qui est une bonne chose, mais peu efficace à l’utilisation) !

Où l’acheter ?

La Mi Scooter Pro 2 est commercialisée au prix de 499 euros sur le site de Xiaomi.

Notre avis

Pas de révolution, mais de petites évolutions qui viennent gommer les défauts des modèles précédents et qui font de la Mi Electric Scooter Pro 2 une des meilleures trottinettes électriques du marché. Les utilisateurs d'une Pro, première du nom, n'y verront cependant peu d'arguments pour changer, par contre pour les nouveaux utilisateurs ou ceux de la première M365 c'est le moment de sauter le pas.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Conduite agréable
  • Visibilité accrue
  • Autonomie
  • Freinage
  • Rien de révolutionnaire sur ce modèle
  • Toujours le même système de pliage
  • Poids