Si Android traîne une casserole, c’est bien celle rattachée à ses mises à jour, et plus particulièrement au fait que certains constructeurs ne mettent pas de temps à abandonner leurs terminaux dotés de l’OS mobile de Google sur le bord de la route pour x raisons, les « empêchant » de jouir des nouvelles mises à jour arrivant régulièrement.

Conscient du problème, Google annonce aujourd’hui une sorte de « plan », que des sociétés telles que LG, Sony Ericsson, Motorola, AT&T, Vodafone, Sprint, Samsung, HTC ou encore Verizon Wireless ont d’ores et déjà approuvé, et qui vise à « obliger » les constructeurs à offrir un minimum de 18 mois de support en terme de mises à jour à leurs mobiles sous Android. On attendant d’en savoir plus…