Bouygues a présenté aujourd’hui sa nouvelle Bbox Sensation, qui arrivera le 18 juin en boutique. Disponible en 2 versions, cette nouvelle Bbox signe un tournant marquant pour Bouygues dans l’univers de la box, et laisse entrevoir beaucoup de choses très intéressantes.

Premièrement, la Bbox Sensation se décline en deux versions. La première, la Bbox ADSL, contient deux boîtiers, l’un étant le modem et l’autre le boitier Tv, et elle propose un internet ADSL haut débit jusqu’à 20 mega. La Bbox Sensation fibre, elle, n’embarque qu’un seul boitier pour tout. Elle propose un internet très haut débit jusqu’à 100 méga, et embarque un Wifi Optimiz’air offrant un débit allant jusqu’à 450 Mbits/sec. Le design des deux box est assez réussi. Lorgnant un peu du côté de Free de ce côté-là, le visuel de la Bbox est loin d’être hideux et elle aura sa place dans votre salon avec son design classe et épuré.

Fabriquée par Samsung, la Bbox Sensation embarque une puce Intel Atom CE 4200 Groveland avec une mémoire vive de 1 go. Elle est également dotée d’un d’un disque dur de 320 Go. Coté connectique, l’on retrouve un connecteur e-sata, 4 port gigabits ethernet,un port HDMI, 5 prises USB ainsi qu’un lecteur de cartes SD. A noter l’absence de lecteur Blu-ray.

Les caractéristiques, c’est bien, mais qu’en est-il, concrètement ? Nous avons pu essayer cette nouvelle Bbox de Bouygues, et une chose est sûre, elle est assez agréable à utiliser. Côté télévision, le logiciel créé par Bouygues est en totale rupture par rapport au précédent. Simple, clair, il rend la navigation dans les menus plutôt agréable. Animés en 3D, ces menus permettent une navigation tout en laissant tourner la télévision en arrière-plan. Basé sur des carrousels, il pourrait s’avérer un peu lourd à la longue, obligeant l’utilisateur à parcourir toutes les données présentées pour atteindre son objectif. Pour les fonctionnalités classiques, Bouygues propose une interface claire et facile, conçue pour faciliter l’enregistrement, la consultation rapide du guide des programmes, etc. Le menu est beau, certes, mais pas encore très fluide, et Bouygues nous a assuré que ce problème serait réglé à la sortie de la Bbox.

Côté VOD, Bouygues propose un seul et même magasin pour acheter vos séries ou vos films. Conçue en partenariat avec TF1, cette boutique en ligne propose tous les derniers films du moment, Bouygues ayant signé des accords avec les plus gros distributeurs du cinéma.

Le cloud gaming est également à la fête. En partenariat avec Playcast, Bouygues a développé une plate forme de jeu où vous pourrez jouer à des jeux directement sur le cloud. Deux offres sont disponibles : une pour les jeux familiaux à 4€90 par mois, et qui débloque un catalogue plus conséquent avec des jeux gamers à 8€90 par mois. Parmi ces derniers, l’on retrouve des hits comme Batman Arkham Asylum, Super street 4, Dirt 3, Fear 2, Metro 2033… Une manette fabriquée par Big Ben est offerte à la première souscription, et la connectique USB permettra de brancher d’autres manettes qui ne sont pas spécialement dédiées à la Bbox. Côté graphismes, Bouygues s’en sort avec les honneurs, même l’on l’on sent une baisse de framerate de temps en temps (rien de bien méchant tout de même). C’est côté gameplay que cela devient plus compliqué; pour l’instant, le temps de réponse est loin des 250 ms nécessaires pour jouer, mais Bouygues nous a promis qu’ils y travaillaient d’arrache-pied pour réduire le temps de réponse entre la Bbox et le serveur.

Enfin, le Wifi Optimiz’air fait des merveilles. Avec 5 écrans chargeant une vidéo HD en 1080 p sur youtube, il n’y a aucun ralentissement. La connexion est rapide, ce qui est tout de même le minimum pour une box de qualité. La Bbox sera disponible en 2 versions le 18 juin, et pour ceux qui y succombent avant fin 2012, un boitier Huawei hotspot mobile 3G+/ Wifi est offert. Bouygues offre 10 heures gratuites avec cette Bbox nomade (200Mo/mois) avec un accès internet en 3G+ jusqu’à 42 Mbits/s. Pour les deux versions de la box, comptez 37,90 € par mois. La nouvelle Bbox de Bouygues va-t-elle aussi faire sensation auprès des consommateurs ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction