Une fois n’est pas coutume, nous testons un casque gamer aujourd’hui, mais un casque pour gamers consoles. Le Turtle Beach XP400 est un casque sans fil destiné aux joueurs qui passent du temps sur leur Xbox 360 ou leur PS3. Sur la boîte, il est indiqué que le Turtle Beach est optimisé pour la console de Microsoft, mais il marche également sur la Playstation 3e du nom, sans aucun souci. Vous recherchez un casque pour pouvoir jouer tranquille la nuit sans allumer le home cinéma, et ce sans perdre de qualité audio ? Le Turtle Beach CP 400 comblera-t-il vos attentes de gamers soucieux du son ? Réponse dans ce test

Technique

Passons tout de suite par le côté technique. Le Turtle Beach XP400 est un casque sans fil qui fonctionne en Bluetooth. Côté son, nous retrouvons des haut-parleurs de 50mm avec un son Dolby Surround 5.1. Plusieurs technologies sont également incluses pour une meilleure qualité audio, comme le Blast Limiter, qui adoucit les sons les plus agressifs (ce qui est au final un peu dommage), ou un système EQ pour régler le son à votre goût. Le microphone est également doté d’un contrôle variable, pour que vous pussiez régler le son du volume du micro entendu dans les enceintes, et qui permet également de baisser le son du jeu lorsque vous êtes en discussion.

Il est livré avec un petit boitier RF occupant la fréquence des 5Ghz, histoire de ne pas empiéter sur la fréquence de 2,4Ghz utilisés par les appareils WiFi classiques, ou cette même fréquence, c’est au choix. Turtle Beach nous promet en tout cas aucune interférence avec d’autres appareils connectés. Le boitier se branche en USB à votre console, et également avec un câble analogique sur votre TV. Le casque offre aussi une batterie en lithium polymère qui promet jusqu’à 15 heures d’autonomie. Un câble USB est enfin fourni, pour le recharger si besoin.

Design

Ce n’est pas la fonction première d’un casque, mais il faut tout de même qu’il soit beau. Le Turtle Beach XP400 est dans la veine des autres produits de la marque. Il n’est pas beau à proprement parlé, mais reste sobre, avec sa forme classique (nous sommes loin du cyborg FREQ 5) mais élégante. Presque entièrement noir, le vert fluo entourant les écouteurs donne une certaine personnalité à l’ensemble. Au final, le design reprend les codes de la Xbox 360 slim, pour donner plus de cohérences à votre installation.

Les écouteurs, assez volumineux, prennent bien les oreilles, et s’avèrent confortables à porter avec leur revêtement en mousse recouvert de tissu. De même pour l’arceau, fait de la même matière, avec une bande de cuir sur le dessus. Le Microphone est un peu énorme quant à lui, et il n’est pas réglable à l’envie comme le FREQ 5. Protégé par une bonnette, il viendra envahir votre champ de vision si vous ne le remontez pas en position maximale. Mais la qualité de son est tout de même là.

Sept boutons sont répartis au total sur les écouteurs. Le bouton d’allumage, tout d’abord, situé en plein centre de l’écouteur gauche. À ses côtés nous retrouvons les boutons Tone et Limiter. Sur l’autre écouteur, le droit, nous retrouvons les quatre autres boutons, pour baisse ou augmenter le volume de chat, pour activer le Bluetooth, ou pour placer le micro sur mute. Deux molettes, l’un pour régler le son du volume, et l’autre le son émis par le Microphone. Nous nous retrouvons donc avec sept boutons au total, plus deux molettes, ce qui fait un peu beaucoup. Même s’ils sont assez volumineux, vous tâtonnerez lors des premières utilisations, et vous ferez comme moi : vous l’enlèverez pour voir de visu ce sur quoi vous appuyez. Mais après un temps d’adaptation, on s’y fait. On se demande juste pourquoi le Turtle Beach ne dispose pas d’une petite télécommande pour régler tout cela. Après tout, il n’est utilisable qu’à la maison, et cela n’aurait pas été plus encombrant.

Utilisation

Mais passons ces petites erreurs de design pour nous intéresser au coeur du test : est-ce qu’il est efficace ? Et bien la réponse est oui. Sans fil, il permet une grande liberté de mouvement (vous pourrez même l’utiliser avec Kinect si cela vous chante, le casque étant très bien accroché à la tête du porteur). L’installation est un peu laborieuse, surtout lors de la connexion entre le casque et le boitier RF. Mais une fois tout cela installé, plus de problèmes. Il s’avère également assez confortable, et le son 5.1 remplit son contrat.

En jeu, le casque gère extrêmement bien le son dans l’espace. Testé avec Dragon’s Dogma, le son du casque m’a souvent permis de me repérer dans les forêts sombres, la nuit, afin de survivre au mieux et d’identifier plus efficacement les dangers. Sur un jeu tout aussi immersif au niveau du son, sur Gears of War 3 par exemple, vous entendrez les balles siffler à vos oreilles, et vos réglages permettront d’apprécier au mieux les scènes d’anthologies. Je regrette, personnellement, juste un peu le manque d’agressivité au niveau des basses, la faute au Blast Limiter, qui limite les sons tels que les tirs de mitrailleuses ou les explosions. Quant à l’isolation, elle est parfaite. C’est bien simple, vous serez coupé du monde extérieur. Personne ne pourra donc vous déranger durant votre partie. Pour l’anecdote personnelle, j’ai testé le casque alors qu’un marteau piqueur hurlait juste en dessous de ma fenêtre, et avec le casque sur les oreilles et le son enclenché, je ne l’entendais plus.

Le microphone, quant à lui, remplit son contrat, et le son de votre voix est très clair. Les voix des autres masquent également intelligemment le son d’un jeu lorsque vous discutez, en baissant le volume de ce dernier. Cerise sur le gâteau, le Bluetooth est connectable à deux appareils, et vous pourrez donc répondre à un appel téléphonique directement sur votre casque, en pleine partie. Un excellent point. Enfin, la batterie est elle assez résistante, ayant une durée de vie variable allant de 10 à 15 heures selon vos usages, mais cela est largement suffisant, sachant que vous avez en plus un câble de rechargement pour relier le casque à la console qui est assez long pour ne pas être gênant.

Conclusion

Le Turtle Beach XP400 Ear Force est un excellent casque, destiné aux gamers consoles souhaitant jouer en silence. Il est vrai que parfois on souhaite profiter des musiques et des tirs de mitrailleuse de son nouveau jeu sans déranger les voisins (ou sa copine), et le casque est parfait pour cela. Malgré quelques petits défauts, comme la multiplication des boutons sur les oreillettes ou le manque d’agressivité des basses, le XP400 est une valeur sûre, qui vous permettra une immersion totale dans votre jeu tournant sur PS3 ou Xbox 360. Bref, un bon casque.