[Copyright] Les États-Unis publient leur liste des « marchés notoires » du piratage

culture geek

Par Elodie le

La bataille contre le téléchargement illégal se poursuit. À son tour et comme chaque année, les États-Unis mettent à jour leur liste des sites contrevenant au copyright à travers le monde.

liste_marchés_piratage_copyright_contrefaçons

Si la France semble à l’avant-poste de la lutte contre le téléchargement illégal, avec le blocage récent de The Pirate bay et ses sites miroirs en France, celui encore à venir de T411 puis la condamnation récente du fondateur du site GKS.gs et celle, en suspens dans l’attente du verdict mis en délibéré pour le 12 mai, du fondateur et administrateur d’eMule Paradise, Vincent Valade, les États-Unis ne sont pas en reste.

Comme chaque année, les autorités américaines du ministère du Commerce, United States Trade Representative (USTR), dressent la « liste des marchés notoires » 2014, en ligne ou physiques, de la contrefaçon et de la violation de copyright. La dernière, publiée le 5 mars, ne prétend donc pas être exhaustive, mais en identifie les principaux acteurs, dont certains l’ont déjà été précédemment.

USTR_liste_marchés_notoires_piratage_contrefaçon_copyright

Certains, dont The Pirate Bay, sont sortis de la liste noire des marchés notoires grâce aux « avancées significatives » remarquées : le « marché » a fermé, sa popularité est en baisse, son importance a diminué ou encore parce que les propriétaires du marché coopèrent avec les autorités.

Dans le cas de The Pirate Bay, ses mésaventures suédoises et les différentes mesures prises en Europe dont son blocage par les principaux FAI français peuvent expliquer cette sortie de route.

Voici la liste des principaux sites et pays concernés mêlant indistinctement –mais par ordre alphabétique- hébergeurs de fichiers, sites de liens de téléchargements directs, torrent ou autres.

Marchés en ligne

4shared.com
Baixeturbo.org
Bajui.com
Catshare.net
Cuevana.tv
Darkwarez.pl
Ex.ua et Extratorrent.cc
Free-TV-video-online.me
Gigabytesistemas.com, E-nuc.com et Hardstore.com
KickassTorrents
Molten-wow.com
Movshare Group/Private Layer (regroupant notamment Torrentz.eu, Torrentz.me, Torrentz.ch, Torrentz.in, Putlocker.is, Nowvideo.sx, Movshare.net, Bitsnoop.com, Novamov.com)
Rutracker.org et Rapidgator.net
Tucows.com
Ulozto.cz
Uploaded.net
vK.com
Yts.re
Yyets.com
Zippyshare.com

Les marchés de contrefaçons et piratages physiques

Amérique du Nord : Mexique
Amérique du Sud : Brésil, Argentine, Équateur, Paraguay, Uruguay
Asie : Chine, Inde, Thaïlande, Indonésie
Afrique : Nigeria

À noter que le rapport salue le « dialogue constructif avec les acteurs en présence » mis en place par le gouvernement français et la publication, en mai 2014, d’un rapport commandé par le ministère de la Culture comme autant d’« outils opérationnels de prévention et de lutte contre la contrefaçon en ligne ».

Source: Source