La plateforme de SVOD US, Netflix, va accueillir Disney en exclusivité dans son catalogue dès le mois de septembre. Et le studio Disney emporte dans ses bagages Marvel, Lucasfilm et Pixar.

netflix_disney_exclu

C’est une belle prise que vient d’effectuer Netflix. Les derniers contenus Disney vont être proposés en exclusivité et en streaming sur la plateforme de vidéos à la demande, et ce, dès le mois de septembre.

Les films Marvel, ceux de Lucasfilms, on pense à ses franchises Star Wars et Indiana Jones, mais aussi les films d’animation Pixar vont venir grossir le catalogue – US – déjà bien fourni de Netflix. La plateforme produit déjà plusieurs séries de l’univers Marvel : Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist, The Punisher et The Defenders.

Quelques films flockés Disney sont déjà disponibles, notamment Hercule, Kuzco ou Mulan, mais septembre devrait signer la rentrée d’un nombre conséquent de nouveaux venus des studios.

Cette annonce de Netflix est le fruit d’un accord « blockbusters » remontant à 2012 et qui fait de Netflix l’unique plateforme à proposer les derniers films Disney pour les États-Unis. Tous les films Disney sortis en salles en 2016 et au-delà sont inclus dans le deal pour lequel Netflix aurait aligné plusieurs centaines de millions de dollars.

Netflix a ainsi dévoilé sa future grille de programmes. Les abonnés américains vont ainsi voir arriver dès juin : le film oscarisé Spotlight, The Fundamentals of Caring, le film The Big Short (notre critique) mais aussi les franchises Back to the Future (Retour vers le futur donc) et l’Arme Fatale.

Un bon deal pour Netflix qui voit arriver un concurrent de taille : Hulu, considéré comme « le nouveau Netflix », est la nouvelle plateforme de streaming qui monte. Elle compte dans ses actionnaires… Disney, qui devrait lui offrir du contenu à diffuser en direct grâce aux chaînes télé de son groupe.

Aucune information supplémentaire concernant l’arrivée de ces contenus exclusifs au sein des catalogues hors USA, notamment pour Netflix FR. D’autant qu’en France la fameuse chronologie des médias vient compliquer tout ça. Des films disponibles moins d’un an après leur sortie sur le Netflix US devront attendre 36 mois après leur sortie en salle d’un film avant d’atteindre le catalogue Fr. Patience donc !

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction