Tinder : des mesures pour lutter contre le catfishing

apps

Par Felix Gouty le

Tinder annonce déployer progressivement un nouveau système de vérification des photos pour lutter contre les faux profils sur son application. D’autres fonctionnalités, comme l’appel d’urgence ou un “reporting” plus facile, sont aussi prévues.

Crédits : Tinder.

Le terme “catfishing” correspond à une pratique frauduleuse, où une personne se fait passer pour une autre sur les réseaux sociaux. L’application de rencontres Tinder souffre particulièrement de ce comportement. Pour lutter contre ceux qui pratiquent le “catfishing”, elle annonce déployer progressivement plusieurs nouvelles fonctionnalités. La première est un système de vérification de photos (voir ci-dessous). Lorsqu’un utilisateur souhaitera ajouter une nouvelle photo à son profil, il devra passer par une série de vérifications : il devra reproduire des poses, à l’aide de selfies. Ces derniers seront ensuite renvoyés à des modérateurs de Tinder qui détermineront si les selfies et la photo d’origine correspondent bien à la même personne. Une fois les photos validées, l’utilisateur bénéficiera d’une sorte de “certification d’authenticité” sous la forme d’un badge bleu. Rien n’est indiqué quant à la durée de la certification. De plus, Tinder ne précise pas si un utilisateur devra procéder à la vérification à chaque fois qu’il voudra uploader une photo sur son profil. Ce nouveau système ne sera pas disponible immédiatement en France et se déploiera, dans un premier temps, uniquement en Irlande ou à Taïwan.

Nouvelle mise à jour Tinder.
Le système de vérification de photos, bientôt disponible sur Tinder (Crédits : Tinder).

Toujours dans l’optique de renforcer la sécurité de ses utilisateurs, Tinder a présenté de nouvelles fonctionnalités qui seront aussi déployées progressivement sur son application. Elle compte utiliser des technologies de machine-learning pour aider les utilisateurs à se sortir de situations de harcèlement. Lorsque l’app détectera un message potentiellement offensant, il proposera à l’utilisateur de signaler son interlocuteur. Par ailleurs, seulement pour les membres Tinder se situant aux États-Unis, Tinder s’accompagnera d’une option de gestion synchronisée avec la technologie de la société de cyber-sécurité, Noonlight. Cette nouvelle option leur permettra de déclencher une alarme téléphonique si jamais lors d’un rendez-vous, seulement si celui-ci a été préalablement enregistré sur un agenda spécifique à l’app. De plus, Noonlight dotera le Tinder des utilisateurs américains d’un “centre de sécurité” rempli de documents sur le harcèlement ou le signalement de profils.