Xiaomi Mi 10 officiel : caractéristiques haut de gamme et prix en hausse

Smartphone

Par Remi Lou le

Xiaomi vient d’officialiser ses Mi 10 et Mi 10 Pro en Chine, deux smartphones d’exception qui viennent prendre la place de l’excellent Mi 9 et ses différentes variantes.

Crédits : Xiaomi

À l’aube, Xiaomi a officialisé son nouveau flagship, qui vient succéder à l’excellent Xiaomi Mi 9 et ses variantes : voici le Xiaomi Mi 10. Au menu, des performances solides avec un design très moderne, le tout pour un prix toujours contenu, même s’il augmente cette année. On fait le tour du propriétaire du nouveau flagship de la marque chinoise, ou plutôt des flagships, puisque Xiaomi a fait le choix, comme l’an passé, de dévoiler à la fois un modèle classique, baptisé Mi 10, et une variante « Pro », sobrement baptisée Mi 10 Pro.

Des caractéristiques définitivement haut de gamme

Le Xiaomi Mi 10 est le digne successeur du Mi 9. Le smartphone offre tout ce dont on est en droit d’attendre d’un appareil haut de gamme en 2020. On retrouve ainsi un bel écran AMOLED de 6,67 pouces au taux de rafraichissement de 90 Hz et aux bordures extrêmement réduites. Cette dalle bénéficie par ailleurs d’une luminosité exemplaire de 1 120 nits sur le Mi 10 et jusqu’à 1 200 nits sur le modèle Pro. Exit la caméra frontale rétractable de son prédécesseur, puisqu’on retrouve sur le Mi 10 un poinçon situé en haut à gauche de la dalle, à l’instar des Galaxy S20, renfermant un capteur de 20MP. Le poinçon risque certainement de s’imposer comme l’un des nouveaux standards en 2020, quand on sait que la plupart des nouveaux smartphone haut de gamme prévu dans les prochains mois devraient, eux-aussi, opter pour cette caractéristique, comme le OnePlus 8, ou encore le futur Huawei P40 Pro.

À l’arrière, on profite d’un dos en verre du plus bel effet, ce qui permet évidemment au smartphone d’être compatible avec la recharge sans fil (10W). La recharge par câble pourra se faire à 30W sur le Mi 10, et même jusqu’à 50W sur le Mi 10 Pro, ce qui permettra de remplumer sa batterie de 4 780 mAh à la vitesse de l’éclair. C’est d’ailleurs sur ce dos qu’on retrouve le modèle photo du Mi 10. Disposé à la verticale, ce bloc photo comprend pas moins de quatre capteurs. Le Mi 10 dispose ainsi d’un capteur principal de 108 MP, d’un ultra grand-angle de 13 MP, d’un capteur ToF de 2 MP et d’un objectif Macro de 2 MP. Le modèle « Pro » pourra quant à lui compter sur le même capteur principal de 108 MP, mais aussi sur un capteur ultra grand-angle montant jusqu’à 20 MP, sur un téléobjectif de 12 MP et un second téléobjectif de 8 MP. Ce second téléobjectif lui permettra de disposer d’un zoom hybride 10X avec OIS.

Enfin, à l’intérieur, on retrouvera pour les deux modèles le SoC Snapdragon 865 de Qualcomm, et jusqu’à 12 Go de RAM LPDDR5. La puce permet en outre à tous les Mi 10 d’être compatibles avec la 5G par défaut, mais aussi avec le WiFi 6 et le Bluetooth 5. Enfin, le stockage débute à 256 Go pour finir à 512 Go.

Crédits : Xiaomi

Xiaomi augmente ses prix

Forcément, qui dit caractéristiques haut de gamme, dit prix conséquent. Si les smartphones de Xiaomi ont longtemps font office de rapport qualité prix imbattables, avec des caractéristiques de haute volée pour un prix contenu, la marque chinoise a décidé de faire gonfler ses prix cette année avec le Mi 10. Rassurez-vous, puisque le rapport qualité prix est toujours très correct au vu des specs affichées. Pour l’heure, Xiaomi a simplement annoncé les prix locaux et hors taxes, exprimés en Yuans, c’est pourquoi on peut s’attendre à des prix plus élevés dans nos contrées. Ainsi le Mi 10 démarre à 3 999 yuans (environ 527 euros HT) dans sa version 8/128Go, quand la configuration 12/256 Go monte jusqu’à 4 699 yuans (619 euros HT). Le Xiaomi Mi 10 Pro démarre quant à lui à 4 999 yuans (658 euros HT) en version 8/256Go, quand le modèle le plus haut de gamme grimpe à 5 999 yuans (790 euros HT) en version 12/512Go.

Le Xiaomi Mi 10 sera disponible dès le 14 février en Chine, et le Mi 10 Pro le 18 février. Pour l’Europe, Xiaomi n’a pas encore convenu d’une date, même s’il devait initialement être présenté et sortir dans la foulée du Mobile World Congress de Barcelone, qui a été annulé en raison de l’épidémie de coronavirus qui gagne la Chine.