Samsung pourrait laisser ses futurs bootloaders ouverts

La rumeur, lancée par l’utilisateur Twitter @Supercurio (développeur sous Android de son état) court : Samsung pourrait mimer l’attitude de Sony Ericsson, en décidant de laisser ouverts les bootloaders qui équiperont ses futurs mobiles sous Android, à condition que Google n’y voit aucun inconvénient. Concrètement, cela signifierait qu’il ne serait plus nécéssaire de « hacker » les mobiles en question pour les pousser à dévoiler leurs véritables potentiels.

Pour tenter de donner du crédit à la rumeur, notre développeur indique que la source lui ayant glissé à l’oreille ce changement de politique soudain a toujours vu juste lorsqu’elle avança des informations de ce genre.

Espérons…

Source: Source