Test : Casque 5.1 Tritton AX Pro

Par François le

Aujourd'hui, on sort des sentiers battus. Je vous propose en effet pas comme à l'accoutumée le test d'un jeu vidéo, mais d'un produit destiné aux gamers...

Aujourd’hui, on sort des sentiers battus. Je vous propose en effet pas comme à l’accoutumée le test d’un jeu vidéo, mais d’un produit destiné aux gamers ! Le casque gamer 5.1 de chez Tritton, l’AX PRO, pour être plus précis ! Je l’ai testé sur PC/PS3 et Xbox 360, plutôt en configuration gamer. Je vous laisse découvrir cela, dans la suite !



Autant vous l’avouer tout de go : je ne suis clairement pas un spécialiste des casques. Ceci étant dit, je vais donc me concentrer sur mon ressenti en tant que joueur. Malgré tout, on parle tout de même d’un petit bijou de technologie, alors ne gâchons pas trop notre plaisir de geek, et parlons un peu des specs. Il s’agit d’un casque 5.1, non émulé, où chaque écouteur possède 4 transducteurs. On retrouve un “boomer” de 40 mm pour les basses, deux de 30 mm jouant le rôle des enceintes latérales avant et arrière et enfin un de 23 mm pour le canal central. Ce dernier possède une réponse en fréquence de 130 à 2500Hz, alors que les autres couvrent une plage de 20 à 20000Hz. L’assemblage du tout est très propre, réalisé avec de bons matériaux. Le casque seul (avec son micro) pèse tout de même près de 360g, ce qui est assez lourd, mais il reste agréable à porter sur de longues périodes (je l’ai pour ma part conservé sur le crâne près de 6h d’affilée). Lors du déballage, j’avoue avoir été un peu effrayé par la masse de câbles compris dans le carton. Même si en définitif, les branchements n’ont pas été trop compliqués à assurer.


La télécommande

Sur PC, vous pourrez utiliser ce casque sur les sorties analogiques de votre carte son (vous savez, les quatre jacks de couleurs à l’arrière de votre PC), la meilleure solution étant plutôt d’opter, si disponible, pour la sortie optique. Du coup, le branchement se fait en direct sur le boitier de contrôle du casque. Sur PS3 et Xbox 360, vous devrez utiliser la sortie optique, c’est la seule solution. Le boitier de contrôle contient donc un DSP, et un convertisseur analogique/numérique. C’est lui qui décodera le signal Dolby Digital de votre PC/console, et c’est aussi sur ce dernier qui vous réglerez les paramètres comme le Dynamic Range Control et le Time Delay. Mais il pourra aussi ajouter du volume à une sortie stéréo, via son traitement Dolby Pro Logic. Autre élément notable : la présence d’une télécommande assez large, située en début de câble (côté casque). Elle permet de gérer indépendamment le volume des voies (avant, arrière, centrale et subwoofer), mais également le niveau du micro. Pour le branchement de la 360, un petit câble viendra se brancher sur la manette, sur PS3, le tout passera par le câble USB qui se branche sur le boitier de contrôle.


Le boitier de contrôle

Maintenant que tout est bien branché, parlons un peu de la qualité sonore de ce casque. Sur PC, j’ai essayé ce casque dans les jeux The Witcher 2 : Assassins of kings et Call of duty : Modern Warfare 2 (pour tester le micro), mais j’ai aussi regardé/écouté le Blu-ray The Killers : Live From The Royal Albert Hall. Sur Xbox 360 j’ai bouclé L.A. Noire en sa compagnie et j’ai également testé Red Faction : Armageddon. Et enfin, sur PS3, je l’ai mis à l’épreuve sur Operation Flashpoint : Red River. Et j’ai également, pour finir, écouter de la musique, via un CD audio sur PS3, et via Zune sur PC et Xbox 360.

Je ne vais pas détailler la qualité audio plate-forme par plate-forme, car le rendu est in-fine similaire. Je voudrais juste préciser que sur PC, le branchement analogique manque un peu de pêche, mais je m’y attendais. Un léger souffle (qui doit venir de l’étage d’amplification du boitier de contrôle) se fait d’ailleurs entendre, mais demeure, il faut le dire, heureusement assez peu gênant à l’utilisation. J’ai donc trouvé le rendu sonore en 5.1 dans les jeux bien homogène, propre et aucun effet de réverbération exagéré n’est venu gâcher l’expérience. En multijoueur, les personnes avec qui j’ai joué ont trouvé, de manière générale, que le son rendu par le micro du Tritton semblait bien plus clair que celui du casque Xbox 360. Lors de la lecture de films (ou ici, d’un concert) le rendu 5.1 prend toute son ampleur, et le réglage de Time Delay permet de personnaliser un peu plus l’amplitude de la spatialisation. Attention toutefois avec ce réglage, qui risque surtout de faire réapparaître le fameux écho dont je vous parlais plus tôt.Pour finir, j’ai écouté un peu de musique, en stéréo donc. Et la par contre, ça ne va pas du tout, le son est terne, et perd en présence. Pourquoi donc ? A priori, en stéréo, le casque n’utilise pas les transducteurs arrière. La seule solution pour réutiliser la totalité du matos étant d’activé le mode Dolby Pro Logic… Hélas ce dernier ajoutant de manière artificielle de la spatialisation, le résultat n’est clairement pas à la hauteur. Toujours dans les petites déceptions, on notera que le système ne retient pas les réglages de volumes si on le déconnecte du secteur, et que le micro est amovible, et pas escamotable…


De biens jolies lumières

Ce gros casque, bien impressionnant, avec son look futuriste est clairement une référence pour les amateurs de son multi-canal (dans les jeux et les films). Mais il n’est malheureusement pas aussi doué en musique pure. Le casque idéal et polyvalent n’est pas encore parmi nous, mais ce casque reste une valeur sure pour votre console !

Les +
Très a l’aise avec du son multi-canal
Micro de bonne qualité

Les –
La qualité audio en stéréo

stopwatch 8 min.