Bioware abdique face à EA

Par Cyril le

Nous apprenons aujourd’hui ledépart des deux fondateurs de Bioware, Ray Muzyka et Greg Zeschuk, annoncé juste après l’officialisation de Dragon Age 3 et d’un nouveau Mass Effect.

Ray Muzyka et Greg Zeschuk ont annoncé sur leurs blogs respectifs qu’ils quittaient Bioware, le studio qu’ils ont fondé en 1995. Perte de motivation pour l’un, envie de voguer vers de nouveaux horizons pour l’autre, les motivations semblent très personnelles.
On peut néanmoins se demander si la volonté d’Electronic Arts de proposer toujours plus de contenu pour les deux licences phare du studio n’est pas à mettre en relation avec le départ des deux hommes.

En marge de ce départ, Bioware a en effet annoncé le développement d’un nouveau Mass Effect, sans préciser toutefois s’il s’agirait d’une suite, ou d’un récit indépendant (Spin-off ? Prequel ?). C’est peut-être la crainte de voir leur créativité amoindrie par une sur-exploitation de leurs séries qui décidé les fondateurs du studio à partir ; le projet Mass Effect a toujours été développé pour une trilogie.

Les spécialistes interrogés par Gamesindustry s’accordent à penser qu’EA ne devrait pas souffrir du départ de Myzuka et Zeschuk. Avec un nouveau DLC solo pour Mass Effect 3 qui sortira dès cet automne et l’annonce prochaine d’une nouvelle licence d’importance (comparée à Dragon Age et Mass Effect par les équipes d’Electronic Arts) développée en ce moment même par les équipes créatives, l’éditeur a en effet toutes les cartes en main pour retenir l’attention des joueurs.

Cet abandon n’est pas le premier du genre, on se rappelle de celui de Peter Molyneux, le verbeux créateur de Populous et Fable, qui a quitté en juin 2012 le studio Lionhead pour les mêmes raisons. Cette rupture semble en tout cas s’être déroulée dans de bien meilleures conditions que le départ des deux fondateurs d’Infinity Ward, Jason West et Vince Zampella, suite à un gros conflit avec Activision en 2010.

stopwatch 2 min.