SimCity uniquement online : les internautes enragent, Maxis s’explique

Par Pia le

Lucy Bradshaw, directrice générale de Maxis, a publié un billet de blog dans lequel elle explique en quoi l'obligation de se connecter pour jouer à SimCity...

Lucy Bradshaw, directrice générale de Maxis, a publié un billet de blog dans lequel elle explique en quoi l’obligation de se connecter pour jouer à SimCity est bénéfique aux joueurs.

La semaine dernière, Maxis, le studio qui développe SimCity a organisé une session de questions/réponses sur le site Reddit. Un sujet a particulièrement intéressé les participants : l’obligation de jouer en ligne, même lorsqu’on ne souhaite pas interagir avec d’autres joueurs. On peut même dire que c’est une avalanche de remarques plus ou moins polies qui se sont abattues sur les community managers de Maxis.

simcity_concept

Lucy Bradshaw leur a répondu par le biais du blog officiel du jeu. Elle y explique que ce que beaucoup considèrent comme un DRM caché n’a pas vocation à brider les tentatives de piratage, mais résulte d’une décision de game design. SimCity intègre en effet de nombreuses interactions entre les villes des joueurs (coopération, compétition). D’après elle, la nécessité de traiter une grande quantité d’informations oblige EA et Maxi a envoyer un maximum de données sur leurs serveurs afin qu’elles soient traitées rapidement. De fait, une ville devrait s’actualiser toutes les trois minutes avec les informations envoyées par les autres villes d’une même région, afin qu’on puisse immédiatement ressentir à l’échelle régionale les répercussions des décisions de chacun.

Ocean [Quigley, creative director] l’a peut-être mieux exprimé lorsqu’il dit que les vraies villes ne [se développent pas] dans des bulles, mais partagent une même région et ont des répercussions les unes sur les autres. Glassbox [le moteur du jeu développé spécialement par Maxis, ndlr] fait bien plus que diviser les calculs, il nous permet aussi de faire en sorte que vous puissiez créer des villes spécialisées, visuellement uniques et personnalisée, et qui puissent être intégrées à l’économie d’une grande région. Vous êtes en permanence connectés à vos voisins d’une même région donc quand vous jouez, votre ville envoie des données à nos serveurs qui nous permettent de faire tourner la simulation sur une échelle régionale.

Mais cette connexion obligatoire aux serveurs d’Electronic Arts est surtout vécue comme une politique sécuritaire particulièrement punitive. De nombreux crash de serveurs, failles de sécurité ou tout simplement l’impossibilité de jouer sans internet ont été à de nombreuses reprises dénoncés (Diablo III avait attiré l’attention de l’UFC que Choisir). En septembre dernier, cédant à la pression de ses clients, Ubisoft a même abandonné ce système de protection.

Source: Source
stopwatch 6 min.