Un jeu sur la guerre civile en Syrie banni de l’Appstore

Par Pia le

Avec Endgame: Syria, son créateur, Thomas Rawling voulait utiliser le jeu vidéo pour éduquer les joueurs en leur expliquant la réalité d'un conflit armé. Après In...

Avec Endgame: Syria, son créateur, Thomas Rawling voulait utiliser le jeu vidéo pour éduquer les joueurs en leur expliquant la réalité d’un conflit armé.

Après In A Permanent Save State, qui écoquait les suicidés de Foxconn, Apple vient de refuser la publication du jeu Endgame : Syria qui explique la crise syrienne.

Le jeu n’aurait pas respecté la fameuse règle qui interdit tout contenu “qui vise spécifiquement une ethnie, une culture, un gouvernement ou une entreprise réel, ou tout entre entité réelle”. Après deux semaines de délibération, la firme à la pomme consent toutefois à réexaminer le cas d’Endgame : Syria si Auroch Digital, le studio qui l’a développé, l’épure de son contenu polémique.

Le jeu n’a toutefois pas été inquiété par Google, et vous pouvez vous le procurer sur le Google Play Store ou le télécharger gratuitement sur le site Gamethenews.net

Développé en seulement deux semaines, Endgame : Syria met le joueur à la tête des rebelles syriens. Il doit prendre des décisions qui impacteront lourdement sur ses forces armées mais aussi sur l’issue du conflit. Il n’y a pas de mauvaise ou de bonne fin. La simulation vise à démontrer la complexité de la situation en Syrie et apporter des informations par un biais original.

endgame-syria

Source: Source
stopwatch 4 min.