Apple laisse présager un second semestre chargé

Apple

Par Jerome Durel le

Ben A. Reitzes, un analyste qui officie pour le compte de la banque Barclays, a rencontré hier Peter Oppenheimer et Phil Schiller, respectivement directeur financier et vice-président marketing d’Apple dans les locaux de Cupertino. Les trois hommes ont pu discuter de l’avenir des iPhone et iPad ainsi de ce que la pomme allait faire de sa monstrueuse réserve de liquidité.

Bien évidemment les cadres n’ont rien détaillé expressément, mais ils se sont montrés très confiants pour la suite des évènements pointant même vers de nombreux nouveaux produits :

Nous croyons que la volonté d’innovation d’Apple est immortelle […] Nous croyons avoir une forte ligne de produits qui se prépare pour la seconde moitié de l’année avec également de nouvelles plateformes d’innovations

Des déclarations qui corroborent étrangement la roadmap (ci-dessous) établie par KGI securities en début de semaine.

13.01.16-2013_Predictions

Cela n’a pourtant pas empêché l’analyste et plusieurs de ses confrères d’abaisser leurs prévisions à 12 mois sur le cours d’Apple dont la tendance est la baisse depuis plusieurs mois, passant pour le cas de Barclays de 575 à 530 dollars. Il a toutefois précisé que cette décision n’est pas conséquente à la rencontre, mais qu’elle était déjà prévue depuis plusieurs jours.

Source: Source