Google Now pour iOS n’est pas dans les mains de l’AppStore

Android

Par Olivier le

Eric Schmidt, le président de Google, est connu pour avoir la langue bien pendue, quitte parfois à en dire trop. Il est l’instigateur d’un pataquès dont lui seul a le secret.

google-now-cards

Lors d’une table ronde en Inde, Eric Schmidt a été interrogé sur l’imminence de l’arrivée de Google Now sur iOS, dont une vidéo de démonstration avait été mise prématurément en ligne sur YouTube, avant d’en être bien vite retirée. Le président du moteur de recherche n’a pas tout à fait officialisé l’arrivée du service sur la plateforme d’Apple, mais a laissé entendre que l’app (qui s’incarnera au travers d’une mise à jour de Google Search) était entre les mains de l’AppStore pour validation.

« Apple a une politique d’approbation ou de refus d’apps soumises à sa boutique, et certaines des applications que nous développons sont approuvées, et d’autres ne le sont pas » Eric Schmidt

Entre les lignes, on comprenait donc que la mise à jour pour Google Now était dans les tuyaux d’Apple et attendait son feu vert. Malheureusement, Eric Schmidt a parlé trop vite, ou a voulu se « payer » Apple, puisque Cupertino a affirmé que l’application n’avait pas été soumise à ses bons soins. Plus tard, Google a dû démentir les propos de son président : Google Now n’a effectivement pas été soumis à Apple.

Tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler…

Source: Source