Youtube x Free : quelques euros pour Xavier Niel, quelques centimes pour l’ARCEP

Sur le web

Par Gregori Pujol le

Récemment interrogé par 01Net, Xavier Niel s’expliquait sur les problèmes rencontrés par ses abonnés concernant notamment YouTube. Certifiant qu’il n’y avait pas de bridage des débits de YouTube, Niel avait évoqué une saturation du réseau qu’il ne souhaitait de toute façon pas augmenter pour le bien des freenautes qui pourraient voir leur facture augmenter.

Si on ne fait pas ça aujourd’hui, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois, juste pour payer le surplus de la bande passante de Google.

Dans un article publié il y a quelques jours, notre confrère Numerama met en avant un rapport de l’ARCEP datant de septembre 2012 dans lequel on retrouve le calcul du prix de la connectivité globale pour un FAI. Étrangement on est assez loin des 5 à 15 euros mis en avant par le patron de Free, mais plutôt « de l’ordre de la dizaine de centimes d’euros » par abonné !

Un abonné à internet d’un FAI alternatif (autre que France Télécom) coûtait en moyenne 13 euros par mois de frais réseaux en ADSL, dont 90 % sont dus aux frais d’accès, c’est-à-dire essentiellement les frais liés aux DSLAM. « Ces coûts n’augmentent quasiment pas avec le trafic », précisait l’autorité.

« Les coûts supportés par un FAI pour assurer sa connectivité mondiale sont très réduits, de l’ordre de la dizaine de centimes d’euros par abonné fixe et par mois », assurait aussi l’Arcep. « Ils sont généralement proportionnels au trafic, mais pèsent peu dans le coût total. Ces coûts, qui correspondent majoritairement à des coûts de transit, sont par ailleurs peu susceptibles d’augmenter significativement, car, jusqu’ici, la croissance du trafic échangé entre opérateurs s’est accompagnée d’une baisse du prix du transit ».

L’ARCEP n’a cependant pas réagi aux derniers propos de Xavier Niel et les problèmes de YouTube, mais aussi d’autres services comme le streaming, le Replay ou la VoD sont loin d’être réglés chez Free. Heureusement que des solutions alternatives sont disponibles…

arcep

Source: Source