La révolution Samsung serait avant tout marketing

Smartphone

Par Jerome Durel le

Dans un article paru sur le site du très sérieux magazine Forbes, Adam Hartung s’intéresse aux cas d’Apple et de Samsung. D’après le magazine, si Apple a sorti plusieurs produits capables de « changer la donne » comme l’iPhone ou l’iPod, c’est désormais à Samsung que ce rôle revient. Toutefois, il ne le ferait pas de la même manière.

Samsung-Logo

Il n’aura échappé à personne que le fabricant a réussi à créer un buzz et une attente digne d’Apple lorsque l’on guettait la présentation du Galaxy S4. On se souvient par exemple des dizaines de rumeurs qui ont précédé l’annonce. Ceci dit, pour l’auteur de l’article, ce n’est pas sur les produits que Samsung opère une révolution, mais sur ses dépenses en marketing.

Il écrit ainsi :

Samsung n’a pas changé la donne avec une technologie ou des produits. Il a utilisé Android, le même point de départ que ses concurrents pour ses téléphones et tablettes.  Ses appareils sont comparables à ceux d’Apple, mais pas foncièrement supérieurs. S’ils sont moins chers, ce n’est pas la raison pour laquelle les consommateurs achètent des Galaxy Note, Tab, ou des téléphones S. Au contraire, Samsung a changé la donne en se conceintrant sur la distribution et le marketing!

Il justifie ses paroles en notant que si traditionnellement Apple et Microsoft sont associés à de grosses dépenses publicitaires, d’après les dernières estimations d’Asymco le Sud-Coréen a dépensé quatre fois plus en communication qu’Apple sur l’année 2012, soit 4 milliards de dollars. Pour lui donc le succès de Samsung est imputable à la communication plus qu’à la qualité intrinsèque de ses produits.

pub-asymco

On rappelle que le Galaxy S4 sortira à la fin du mois d’avril en France et que les premières campagnes publicitaires ont commencé à être déployées.