Affaire #unbonjuif : Twitter devra céder à la Justice

Business

Par Pierre le

L’affaire des hashtag #unbonjuif et #unjuifmort continue. Alors qu’en janvier dernier, le tribunal de Paris avait demandé à Twitter de dévoiler l’identité des auteurs de tweets jugés antisémites, la divulgation des informations se fait toujours attendre. L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) avait alors contre-attaqué au pénal pour obliger Twitter à dévoiler l’identité des twittos. Aujourd’hui, le tribunal a donné raison à l’association.

twitter-bird

Twitter devra donc se conformer à la loi française en fournissant les noms des auteurs de tweets antisémites à plusieurs associations défendant les droits de l’Homme. Une décision logique, puisque la même avait déjà été prise en janvier par le Tribunal de Grande Instance de Paris.

Mais Twitter cédera-t-il pour autant ? Pas sûr. Le site n’avait déjà pas collaboré en janvier dernier, se contentant de masquer les tweets visés par l’UEJF sur le territoire français. Malgré l’amende de 1000 € par jours de retard, l’entreprise américaine était restée sur ses positions. Affaire à suivre.

Source: Source