Apple : Carl Icahn commence à mettre son grain de sel

Apple

Par Jerome Durel le

Alors que Carl Icahn s’oppose toujours à la sortie de Dell des marchés boursiers, il vient aujourd’hui mettre son grain de sel dans les affaires d’Apple. On apprenait il y a quelques semaines qu’il était désormais détenteur de nombreuses actions de la Pomme, Reuters parle même d’un milliard de dollars. Si la nouvelle a été […]

Alors que Carl Icahn s’oppose toujours à la sortie de Dell des marchés boursiers, il vient aujourd’hui mettre son grain de sel dans les affaires d’Apple. On apprenait il y a quelques semaines qu’il était désormais détenteur de nombreuses actions de la Pomme, Reuters parle même d’un milliard de dollars.

Si la nouvelle a été bien accueillie par les marchés, elle risque de l’être un peu moins par Apple qui va désormais devoir composer avec l’homme. Il a d’ailleurs fait savoir sur Twitter qu’il dînerait le mois prochain avec Tim Cook (pas besoin d’enchères) afin de discuter des modalités du programme de rachat d’actions annoncé par Apple.

90 milliards de plus

Comme son nom l’indique, cette procédure consiste pour une entreprise à racheter une partie de ses actions. Puisqu’il y a moins d’actions sur le marché, le bénéfice net par action augmente mathématiquement et les dividendes aussi.

C’est donc en quelque sorte un cadeau fait aux actionnaires, ce qui ne peut que plaire, surtout quand on en possède un bon paquet comme Carl Icahn. Mais un peu comme pour Dell, le magnat en veut plus.

Tim Cook annonçait en avril un programme de rachat à hauteur de 60 milliards de dollars. Bien trop peu pour Icahn, qui voudrait plutôt qu’Apple mette 150 milliards sur la table, histoire d’obtenir plus de dividendes.

icahn
Carl Icahn (c) AP / Mark Lennihan
Source: Source