Un des designers de MGS5 conteste les critiques sur l’industrie japonaise.

Par Henri le

Keiji Inafune livrait récemment un avis très critique sur l’industrie du jeu japonaise. Jordan Amaro, qui travaille avec l’équipe Kojima sur MGS 5 a tenu à exprimer son désaccord. Interviewé par Gamespot, Amaro refute les déclarations de Inafune. Pour lui, les entreprises japonaises sortent petit à petit la tête de l’eau. « Ce n’est pas devenu […]

Keiji Inafune livrait récemment un avis très critique sur l’industrie du jeu japonaise. Jordan Amaro, qui travaille avec l’équipe Kojima sur MGS 5 a tenu à exprimer son désaccord.

Jordan Amaro travaille actuellement sur MGS 5.
Jordan Amaro travaille actuellement sur MGS 5.

Interviewé par Gamespot, Amaro refute les déclarations de Inafune. Pour lui, les entreprises japonaises sortent petit à petit la tête de l’eau.

« Ce n’est pas devenu pire. Ce genre de commentaire était justifié il y a quelques années, mais beaucoup de sociétés remontent la pente, et les décisions stratégiques qu’elles prennent vont finir par porter leurs fruits. »

Il tempère en admettant que le passage à la génération de console actuelle a été un moment très difficile pour le marché nippon.

« Je peux vous assurer que tout le monde est au courant de la difficulté qu’on a traversé avec cette génération, mais la renaissance arrive. Arrêtez de dramatiser, et commencez à travailler comme nous le faisons. […] Bien sûr, ce n’est pas facile, mais est-ce que vous nous entendez nous plaindre tous les mois aux journalistes ? La discrétion, l’humilité et le travail sont les seuls moyens de surmonter cela. »

L'américain Mark Cerny a été embauché par Sony pour travailler sur la PS4.
L’américain Mark Cerny a été embauché par Sony pour travailler sur la PS4.

Amaro estime que la description qu’Inafune a faite était démoralisante, et surtout imprécise. Bien que les productions occidentales ne soient pas toutes « bonnes, rentables ou même adaptables par les studios de développement japonais », ces derniers se tiennent au courant de ces nouveautés qu’ils implémentent dans leur travail. Les sociétés nippones embauchent désormais dans d’autres pays. Mark Cerny, le concepteur (américain) de l’architecture interne de la PS4, est l’exemple donné par Jordan Amaro.

Mais il dénonce également un manque d’innovation dans nos productions occidentales.

« Il est sur et certain que l’industrie japonaise a besoin de rebondir, plus particulièrement dans nos titres triple A. Personnellement, je n’en peux plus du manque de créativité des grosses productions occidentales depuis quelques années. »

D'après Jordan Amaro, les productions japonaises ne se renouvellent pas assez.
D’après Jordan Amaro, les productions occidentales ne se renouvellent pas assez.

Il explique que ce problème vient du manque de prise de risque. Un jeu qui fonctionne sera ainsi « dupliqué » pour continuer à faire du bénéfice.

« Beaucoup de genres sont devenus des recettes, avec une feuille de route que les développeurs appliquent parfaitement sans vraiment considérer l’expérience de jeu. C’est ce qui enlève la découverte et la magie d’un soft. Mais ils en vendent des millions alors qui faut-il blâmer ? »

Alors Keiji, qu’est-ce que tu en dis ?

stopwatch 6 min.