[Mind Control] Le gouvernement russe va promouvoir les jeux pro-Russes (et pourrait censurer les autres)

Par Fabio le

Génial ! Le Ministère russe de la Culture va piloter un programme pour le développement de jeux vidéo qui respectent très précisément l’Histoire. J’ai dit l’Histoire ? Pardon, je voulais dire « qui montrent que les soldats russes, ce sont des mecs super droits et polis« .

soldat russe

J’extrapole un peu, mais alors vraiment à peine. Toujours est-il que dans une interview accordée au journal russe Izvestiya (rapportée par CVG), , un conseiller du Ministère de la Culture a expliqué que trop de jeux de guerre dépeignaient l’armée russe d’une manière déshonorante et irréaliste, et ça, ça donne – injustement ! – à la jeunesse russe une mauvaise image de sa patrie.

On attend des développeurs de jeux vidéo qu’ils restituent les évènements historiques de manière réaliste, avec le maximum d’authenticité, et qu’ils ne créent pas une image négative du soldat russe. Le jeu ne doit pas seulement être amusant, il doit aussi aider à améliorer nos fonctions cognitives et promouvoir une éducation patriotique.

Pour aider à cette noble mission, le Ministère de la Culture prépare un projet de jeu vidéo chapeauté par la Russian Military Historical Society. Le jeu, qui doit débarquer en 2014, parlera de l’aviation militaire russe durant la Première Guerre mondiale. Le jeu sera le pilote d’une série de jeux qui dresseront un portrait « historiquement exact » du rôle de l’armée russe dans l’Histoire. Par ailleurs, le gouvernement promet des récompenses aux studios qui souhaitent développer des jeux qui respectent ce postulat et suivent les critères qui ont été fixés.

En plus de produire ses propres jeux, le Ministère de la Culture compte également jeter un œil au contenu des jeux créés par des développeurs non-Russes (et qui sont vendus en Russie).

Le journal russe donne l’exemple de Company of Heroes 2, sorti en juin dernier, et amplement critiqué en Russie pour l’image qu’il a donné des soldats locaux lors de la Seconde Guerre mondiale. Une pétition adressée à Gabe Newell pour retirer la vente du jeu sur Steam dans les Communauté des États indépendants a même vu le jour. Elle a été signée pour le moment par 19 000 personnes. Le distributeur du jeu en Russie, 1C-SoftClub a annoncé en août dernier qu’il retirait le jeu de son line-up, et qu’il ne serait plus vendu en Russie.

C’est à la fois intéressant… et terrifiant. Non ?

PS : En passant, permettez-moi de vous conseiller un peu de littérature russe.  Vous pouvez lire un Cœur de chien de Boulgakov ou Le Double de Dostoïevski, pour commencer.

Source: Source
stopwatch 2 min.