Les Mystérieuses Cités d’Or : l’adaptation cinématographique en cours !

Cinéma

Par Gregori Pujol le

Produit par Raphaël Benoliel de la société Firstep (Casse-Tête Chinois, Red 2, Les Schtroumpfs 2, Trance, Les Misérables, Minuit à Paris), l’annonce officielle de l’adaptation cinématographique de la série culte des années 80 « Les Mystérieuses Cités d’Or » a été faite par les ayants-droits et créateurs de la série le 20 avril dernier lors du festival Cartoonist à Nice et le premier teaser international a été mis en ligne pour les 30 ans de la série le 28 septembre dernier.

Bien qu’il s’inspire du crowdfunding qui permet le financement de créations originales par les dons de particuliers, le site fansfunding.com pousse l’ambition plus loin en proposant de fédérer et mobiliser des communautés internationales de fans déjà existantes autour d’un projet commun : le financement participatif du film adapté de l’œuvre ou de la vie du personnage (dans le cadre d’un biopic) dont ils sont fans.

Affiche-Web-3-US-691x1024

Cette adaptation des Mystérieuses Cités d’Or se présente sous la forme d’un diptyque. Sur le même modèle que Twilight, chapitre IV : Révélation ou encore Harry Potter et les Reliques de la Mort, l’adaptation sera donc composée de deux volets dont l’ensemble formera un diptyque, à l’image des deux clés qui ouvrent la Porte des Cités d’Or, les deux médaillons d’Esteban et Zia, eux-mêmes composés de deux parties amovibles, un soleil et un croissant de lune. Nous aurons donc droit à un partie 1 : ENFANT DU SOLEIL qui couvre les épisodes 1 à 20 du dessin-animé, et à une partie 2 : LE GRAND HÉRITAGE qui couvre les épisodes 21 à 39.

C’est la première fois au monde que le financement participatif d’un projet cinématographique d’une telle envergure (œuvre connue et reconnue dans le monde entier) est proposé à l’international grâce à un système de paiement multidevises mis en place par BNP Paribas. L’équipe du site souhaite dans un premier temps rassembler plus de 5 000 fans autour de ce projet.

L’argent levé par cette opération permettra au film d’entrer en préproduction, en couvrant les frais liés au concept art (dessins et illustrations préparatoires destinés à présenter l’objectif visuel du film), aux storyboards, au characters design, aux repérages, au travail de recherche documentaire, etc., les droits d’adaptation cinématographique ayant déjà été acquis par la société Firstep en 2011.