La NSA espionne les utilisateurs d’Angry Birds et d’autres applications

Business

Par Pierre le

Une nouvelle révélation sur l’ampleur de l’espionnage de la NSA. Une révélation du New York Times, qui s’appuie sur les documents fournis par Edward Snowden. Selon le journal, la NSA et son homologue britannique (la GCHQ) espionneraient les utilisateurs de smartphones Android via leurs applications.

birds animals depth of field angry birds lol 3504x2336 wallpaper_www.wallpaperhi.com_25

Angry Birds, Facebook, Google Maps, Twitter, FlickR et d’autres sont scrutés. À chaque fois que quelqu’un utilise l’une de ces applications, la NSA récupère des données, comme la localisation de l’utilisateur ou encore sa liste de contacts. De même, la NSA et la GCHQ se frottent les mains à chaque mise à jour Android. Ces MàJ leur permettent de récolter des tonnes de données (500 lignes de données sur l’historique du smartphone, selon le Times).

Un espionnage extrêmement fructueux pour la NSA. En effet, selon le document de Snowden, ces applications représentent une « mine d’or«  en matière d’espionnage. Ainsi, elles ne se privent pas de récolter les données utilisateurs et ce sont les applications les plus utilisées à l’heure actuelle. Sachant que le rapport date de 2010, les deux agences gouvernementales ont eu le loisir de collecter toutes les données nécessaires à leurs activités.

The Fourth Protocol / le 4eme protocole (1987) uk

Néanmoins, cet espionnage est tout à fait légal, selon la NSA. L’agence américaine a en effet été sollicitée par l’AFP et a indiqué que rien de tout cela n’était contraire à la loi, via son porte-parole Vanne Vines :

Les communications des personnes qui ne sont pas des cibles étrangères valides n’intéressent pas la NSA. Nous ne dressons pas le profil des Américains ordinaires. Nous collectons seulement les communications qui sont autorisées par la loi pour des raisons de surveillance et de contre-espionnage de cibles étrangères, quels que soient les moyens techniques utilisés par les cibles.

Le scandale concernant la NSA est encore loin d’être terminé et nous attendons maintenant la prochaine révélation sur le sujet.

Source: Source