Zynga licencie 15% de ses effectifs et rachète NaturalMotion

Business

Par Olivier le

Zynga, l’éditeur de ces petits jeux très énervants sur Facebook et mobiles, a envoyé un message contradictoire durant ses résultats du quatrième trimestre 2013.

farmville

D’une, le studio, désormais dirigé par Don Mattrick (l’ancien patron de la division Xbox), va une fois de plus licencier du personnel. 300 emplois seront supprimés, soit 15% des effectifs du groupe – en juin dernier, Zynga s’était déjà débarrassé de plus de 500 personnes. Cette nouvelle charrette devrait permettre l’économie de 33 à 35 millions de dollars en 2014. On est peu de choses, d’autant que l’entreprise a généré des revenus de 176 millions de dollars pour le trimestre, 873 millions pour l’année. Zynga accuse cependant une lourde chute de son chiffre d’affaires par-rapport à 2012 (1,28 milliard de dollars).

De deux, Zynga a annoncé dans la foulée le rachat du studio NaturalMotion pour la modique somme de 527 millions de dollars. Cet éditeur est surtout connu sur la plateforme iOS, avec des jeux freemium comme CSR Racing et Clumsy Ninja. NaturalMotion a été fondé en Grande-Bretagne en 2001 et compte environ 270 employés dans le monde.

Les deux groupes partagent bon nombre de points communs, notamment un modèle économique basé massivement sur les micro-paiements. NaturalMotion y rajoute des capacités techniques impressionnantes (CSR Racing est un des plus beaux jeux 3D sur iOS).