[Mini test] The Last of Us: Left Behind – Léché, mais trop court [PS3]

Par Corentin le

Le premier DLC solo du carton de Naughty Dog, The Last of Us: Left Behind, sort aujourd'hui. Il vous proposera une expérience bien ficelée, mais également...

Le premier DLC solo du carton de Naughty Dog, The Last of Us: Left Behind, sort aujourd’hui. Il vous proposera une expérience bien ficelée, mais également très courte.

Left Behind3

Évidemment, il y a des spoilers du jeu de base. Donc si vous n’avez pas fini The Last of Us, déguerpissez d’ici (allez plutôt lire le test de The Last Of Us, tiens) et ne venez pas vous plaindre. è_é

Ellie est un personnage très attachant et intéressant et il était naturel d’approfondir son background dans un DLC. On navigue donc entre deux moments clefs de son périple : juste avant son départ de Boston et durant l’ellipse pendant laquelle Joel était gravement blessé après un vilain gadin sur un pieu métallique.

L’histoire toujours aussi bien ficelée et Ellie toujours aussi cool. C’est toujours avec intérêt que l’on embrasse la destinée de la jeune fille en passant du chaud au froid, de moments de douceurs avec Riley, son amie d’enfance, aux moments plus difficiles avec Joel en convalescence.

Left Behind1

Pas de mauvaises surprises, le voice acting est toujours excellent. On vous conseille évidemment de mettre la langue anglaise, même si le doublage français est de qualité et se laisse bien volontiers écouter.

Cependant, ce qui va vous laisser un goût doux-amer dans la bouche, c’est surtout la durée vie de cette extension. Je ne vous le cache pas, aussi bonne que soit l’expérience, elle ne durera pas plus qu’une après-midi. Le manque de contenu est flagrant et le prix n’aide pas à faire passer la sensation que ce DLC est très cher payé pour ce que c’est.

Quant au gameplay, pas de changements. Il faut dire que le jeu de base n’en avait de toute façon pas vraiment besoin. On remarquera quand même des situations où des infectés et des pilleurs seront présents pêle-mêle sur les mêmes terrains de combats. Il sera donc parfois plus malin de laisser les deux camps s’entretuer pour achever les survivants.

Left Behind2

Voilà un rab de The Last of Us qu’on vous sert en quantité homéopathique. C’est là que le bât blesse : 2 à 3 heures pour finir ce contenu additionnel à 15 euros. Il y a de quoi tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de se laisser tenter. À vous de voir si vous êtes prêt à vous laisser séduire.

The Last of Us: Left Behind, c’est sur le PSN de la PS3, ça coûte 15 euros, vous aurez besoin d’une copie du jeu The Last of Us pour faire tourner ce contenu additionnel.

Allez, bisous.

stopwatch 8 min.