Richard Branson et Tim Cook contre les climato-sceptiques

Business

Par Olivier le

Entre gens de bonne compagnie, on arrive à s’entendre. Richard Branson, le fondateur de Virgin, s’est ainsi rangé aux côtés de Tim Cook, le patron d’Apple. Ce dernier avait, lors de l’assemblée générale annuelle de ses actionnaires, vilipendé un fonds d’investissements climato-sceptique.

Richard-Branson-hotesse

Le patron d’Apple avait conseillé au National Center for Public Policy Research (NCPPR) d’aller voir ailleurs, suite à son interrogation sur la politique environnementale et sociale du constructeur, qui a le mauvais goût de ne pas servir d’abord et avant tout les intérêts de l’actionnaire. Richard Branson a apporté son soutien à Tim Cook au travers d’une note sur son blog : pour lui, les climato-sceptiques comme NCPPR n’ont rien à faire dans le capital des entreprises soucieuses de l’environnement.

Le milliardaire affirme que les sociétés et les organisations en général ne devraient pas se focaliser uniquement sur le profit. « Nous voulons laisser un monde meilleur que nous l’avons trouvé », a énoncé Tim Cook, une antienne reprise par Branson et qui s’applique à Virgin. Et « ce devrait être le cas pour toutes les organisations dans le monde ». Branson rajoute à l’adresse de tous ceux qui estiment que l’homme n’est pour rien dans le réchauffement climatique que « si les 97% des scientifiques qui s’accordent pour dire que le réchauffement climatique est dû à l’activité humaine n’est pas une information suffisante, alors je ne sais pas ce qu’il faut ».

Source: Source