Google : toujours plus de requêtes pour surveiller les internautes

Sur le web

Par Olivier le

Google n’a pas vraiment apprécié de voir les grandes oreilles de la NSA traîner dans ses serveurs sans y être vraiment invité. Récemment, le moteur de recherche a renforcé la sécurisation de Gmail pour éviter autant que possible que les conversations de ses utilisateurs soient écoutées.

nsa-usa-o

Loin des pratiques douteuses de la NSA, il existe un moyen légal pour les autorités fédérales américaines et d’autres pays de jeter un oeil dans les bases de données de Google : via un mandat de justice. Dans la dernière livraison de son rapport sur la transparence, Google explique avoir reçu 27.000 requêtes provenant du monde entier, durant le second semestre 2013. Ce sont 42.000 comptes qui ont été touchés par ces demandes de levée du secret.

Le chiffre des requêtes représente une hausse de 120% ces quatre dernières années, une croissance liée au fait que « de plus en plus de gouvernements commencent à exercer leur droit de demander des requêtes », précise Richard Salgado, directeur des affaires légales pour Google. Histoire de parfaitement expliquer le fonctionnement des requêtes, le moteur s’est fendu d’une vidéo amusante :

Le rapport n’indique cependant pas le volume de la surveillance appliquée par la NSA, en vertu d’une interdiction légale que Google voudrait bien supprimer.

Source: Source