Après Microsoft, IBM est aussi dans le colimateur de la Chine

Business

Par Jerome le

Le torchon brûle entre et les États-Unis la Chine. Après avoir refusé que ses administrations passent à Windows 8, l’empire du Milieu voudrait maintenant mettre des bâtons dans les roues d’IBM.

drapeau-chinois-600x227

Selon les informations de Bloomberg qui cite 4  sources proches du dossier, le gouvernement, le ministère des Finances et la Banque Populaire de Chine chercherait actuellement à se séparer des solutions de la firme américaines au profit de marques locales. Sans plus de précisions.

Cette nouvelle décisions a lieu dans un contexte toujours tendu entre les deux Pays depuis l’inculpation de 5 militaires chinois pour cyberespionnage lundi 19 mai.