Le défi de l’autonomie pour l’écran OLED de l’iWatch

Apple

Par Olivier le

En attendant que Google lève un voile complet sur Android Wear et en particulier, sur les premières montres de ses partenaires LG et Motorola, le flot...

En attendant que Google lève un voile complet sur Android Wear et en particulier, sur les premières montres de ses partenaires LG et Motorola, le flot de rumeurs charrie son comptant d’indiscrétions concernant l’iWatch.

apple-iwatch-rumor

La dernière en date comporte une petite nouveauté, qui pourrait bien expliquer le « retard » pris par Apple sur le marché — bien que le mot soit un peu fort, le marché des montres connectées ayant à peine pris son envol. En plus des capteurs « santé » dont Cupertino devrait barder l’iWatch, le constructeur aurait aussi en tête de proposer l’autonomie la plus large.

On sait que dans ces petits volumes, il est difficile d’intégrer une batterie conséquente. C’est ce qui explique l’autonomie réduite des Gear de Samsung et autres smartwatchs du marché. Afin de palier ce problème physique insoluble, chaque constructeur se doit d’optimiser au mieux la consommation des composants et du logiciel.

Apple devrait jouer sur les deux tableaux. L’iWatch pourrait ainsi embarquer un écran OLED, une première pour le constructeur qui ne jure autrement que par le LCD. Cette technologie consomme bien moins que celle à l’oeuvre dans les iPad et iPhone. LG Display, le fournisseur de la dalle (dont la taille serait comprise entre 1,3 et 1,6 pouce) rencontre cependant une difficulté.

Apple souhaiterait en effet que l’iWatch soit « always on » : même en veille, elle doit répondre instantanément à la moindre demande de l’utilisateur. Or, Cupertino demande aussi à LG de faire sorte que l’écran consomme le moins possible dans cette vraie-fausse veille. Un casse-tête technique qui serait en passe d’être résolu… L’iWatch pourrait être annoncée en octobre.

Source: Source