Non monsieur, vous n’avez pas le droit de tirer sur un drone

Ville de Geeks

Par Pierre le

Les drones posent parfois de vrais casses-têtes juridiques. Le dernier en date ? Le cas d’un homme qui a tiré au fusil sur un drone qui survolait son jardin. Il a été arrêté par la police mais son cas pose tout de même quelques soucis.

america-man

L’histoire se déroule dans le New Jersey, aux Etats-Unis. Un homme voit un drone survoler son jardin. C’est celui de son voisin. Furieux de voir ainsi l’engin survoler sa maison, il va chercher son fusil et dégomme le drone.

L’homme a ensuite été arrêté pour utilisation illégale de son arme et destruction de bien d’autrui. Mais le tireur ne se laisse pas démonter en arguant le fait qu’il était dans son droit, le drone ayant survolé son jardin.

Un vrai casse-tête commence alors. Il est facile de délimiter un terrain au sol. Mais dans les airs, c’est plus compliqué. Le drone, survolait il réellement son jardin ? Même si c’était le cas, a-t-il le droit de le détruire ? Une question que l’avocat du tireur répond par l’affirmative. Un drone peut en effet transporter des caméras ou des petites armes et l’homme était dans son droit en se défendant.

Vous l’aurez compris, nous allons avoir le droit à plein d’histoires de ce type avec l’émergence des drones.

Source: Source