[AGDQ 2015] Le speedrun réussi d’un des jeux les plus difficiles de tous les temps, devant public

Par Corentin le

I Wanna Be The Boshy, la "suite" de I Wanna Be The Guy, est une monstruosité de difficulté. Ce n'est même pas de la difficulté. Ce...

I Wanna Be The Boshy, la “suite” de I Wanna Be The Guy, est une monstruosité de difficulté.

IWBTB

Ce n’est même pas de la difficulté. Ce fangame est du sadisme pur sous la forme d’un game design et d’un level design. Ce plateformer est dur, frustrant, dur, injuste, pénible, mais surtout dur.

Hier soir, pendant l’AGDQ, un runner se faisant appeler witwix a réussi à finir le jeu en 1:02’22”. Une brute.

Le jeu est disponible ici si vous voulez. Mais essayez déjà de faire I Wanna Be The Guy, le jeu (un peu) moins difficile dont I Wanna Be The Boshy s’inspire. Il est disponible ici.

> Via Kotaku

< 1 min.