On ne dit plus “streaming” mais…

culture geek

Par Elodie le

Flux. La Commission générale de terminologie et de néologie a encore frappé ! Désormais flux remplacera streaming dans votre vocabulaire, ou soyez châtiés !

flux_streaming

Après Big data (megadonnées), hashtag (mot-dièse), tuning (bolider), podcast (baladodiffusion), buzz (ramdam) ou encore sexting (textopornographie), grooming (pedopiégeage), pure player (tout en ligne) et community manager (animateur de communauté), voici donc que streaming passe à la moulinette de la Commission générale de terminologie et de néologie pour devenir flux !

Flux se dit de “la diffusion ou de la réception par l’Internet de contenus audio et vidéo, selon un mode de transmission permettant une lecture en continu sans téléchargement.
Paru au Journal Officiel ce jour dans la catégorie « Vocabulaire de l’audiovisuel », ce terme s’appliquera bien évidemment aux domaines de l’audiovisuel mais aussi d’internet et des télécommunications. Il remplace le terme « diffusion de flux » publié au JO le 18 janvier 2005.

La Commission générale de terminologie et néologie francise régulièrement le vocabulaire anglais qui a trait à Internet. Ces derniers étant déjà entrés dans le langage courant depuis de nombreuses années, leurs remplaçants ne sont ni très populaires, ni très employés.