Quand Snapchat s’invite au sein d’un fait divers sordide

Ville de Geeks

Par Pierre le

Snapchat s’invite aujourd’hui dans un fait divers plus que sordide, qui s’est déroulé aux Etats-Unis. En effet, un adolescent de 16 a été arrêté pour meurtre. Il avait publié un « snap » de lui à côté de sa victime, ce qui a permis aux policiers de lui mettre rapidement la main dessus.

Screenshot

L’histoire se déroule dans la petite ville de Jeanette, en Pennsylvanie. Le jeune Naxwell tue donc un de ses amis d’une balle dans la tête. Après cet assassinat, il prend un selfie avec le cadavre et le diffuse sur Snapchat. Un cliché qui était censé s’évaporer au bout de quelques secondes, comme le veut le fonctionnement du réseau social.

Néanmoins, un ami de Maxwell, bien évidemment choqué par ce cliché, a rapidement « screené » et transmis la photo aux autorités de la ville. Le jeune homme a été arrêté, puis placé en détention sans possibilité de sortir grâce à une caution. Notons que dans la description de cette photo, le meurtrier laissait sous-entendre qu’il y aurait d’autres victimes.

Le rôle de Snapchat dans cette histoire se montre intéressant. En effet, c’est bien le cliché qui a permis d’arrêter si rapidement Maxwell. Le jeune homme a très vite avoué les faits après avoir été appréhendé.

John Peck, le procureur chargé du dossier, indique au Pittsburgh Tribune Review que ce cas était tout à fait inédit. Non seulement Snapchat a permis d’arrêter rapidement le coupable, mais la photo servira également de pièce à conviction pendant le procès. Notons que Maxwell n’avait semble-t-il aucun mobile connu et qu’il sera jugé tel un adulte devant le tribunal de l’Etat.

Source: Source