[MegaNet] Kim Dotcom vous présente son Internet idéal, décentralisé et non censuré

Sur le web

Par Elodie le

C’est via son canal de communication préféré, Twitter, que Kim Dotcom présente au monde son nouveau bébé : MegaNet. MegaNet c’est son Internet rêvé, hors de portée des oreilles indiscrètes des gouvernements et de toute forme d’espionnage ou de censure. Utopie ou future réalité ? Présentation.

Portrait Session with MEGA Limited Executives

Toujours mis sous pression par les autorités américaines, qui ont eu raison de son ancien développeur chez MegaUpload, envoyé sous les verrous pour un an et un jour dans une procédure de plaider coupable et ce, après trois ans de bataille, Kim Dotcom ne compte pas s’arrêter de bosser pour autant.

MegaChat à peine lancée, Kim Dotcom travaille sur un nouveau projet, MegaNet. Un Internet décentralisé qui ne pourrait être « ni contrôlé, ni censuré ou détruit par les gouvernements et les sociétés ».

Dans une série de tweet, le fondateur de Megaupload détaille et dévoile ce nouveau projet qui promet de donner quelques sueurs froides à Hollywood, studios et ayants droit compris, comme on peut le voir sur cette œuvre Ascii.

« #MegaNet n’est pas basé sur l’IP. Plus de DDoS (attaque en déni de service), de hacking. Plus de censure. Plus d’espionnage ».

Belle promesse, mais Kim Dotcom ne s’arrête pas là et garanti de faire de « Tous vos téléphones mobiles […] des réseaux chiffrés ».

Vous seriez surpris de connaitre la capacité de stockage et la bande passante inutilisées sur vos mobiles. MegaNet transformera cette capacité inexploitée en un nouveau réseau.

Kim Dotcom précise notamment que le Blockchain, base de données partagée et publique de toutes les transactions effectuées avec le protocole Bitcoin, aura « un rôle important à jouer », sans donner plus de précision.
Il semble avoir pensé à tout puisqu’il avance notamment qu’épuiser la batterie de vos mobiles ne sera pas un problème « avec des centaines de millions de téléphones transportant MegaNet ».
Précision qui est tout de même subordonnée au succès de MegaNet et au nombre – très important – de ses futurs utilisateurs pour constituer un réseau suffisamment grand et puissant.

Avec tous ces détails, on en sait un peu plus sans être véritablement informé, les contours sont encore flous et les questions nombreuses. On peut imaginer une application à télécharger sur son mobile permettant de se connecter en P2P aux autres mobiles ou au réseau d’utilisateurs de l’appli dédiée.

Voilà. Sinon Kim est également à la recherche du Bonheur…