Notre système solaire serait tel qu’il est grâce à Jupiter

Science

Par Pierre le

Jupiter est la plus grosse planète de notre système solaire. Et elle aurait eu un rôle majeur dans la formation de notre système solaire, selon la dernière étude des Comptes-rendus de l’Académie américaine des sciences (PNAS).

jupiter_title

Les scientifiques étudient les autres systèmes solaires depuis un moment maintenant. Et plus le temps avance, plus le notre semble singulier par rapport à la norme. Par exemple, la plupart des systèmes observés disposent d’une ou plusieurs « super Terres », planètes telluriques très proches de leur étoile. Ce n’est pas le cas chez nous. Entre le soleil et Mercure, point de planètes géantes, contrairement au système solaire classique de la galaxie. Merci Jupiter ?

Les scientifiques exposent la théorie que dans ses premiers jours, il y a plus de cinq milliards d’années, notre système solaire disposaient d’une ou plusieurs super Terres. Jupiter, en se formant et se rapprochant de son point actuel, aurait causé un bon gros bazar dans les orbites des énormes planètes telluriques. Celles-ci auraient donc complètement perdu leur orbite initiale et se seraient entrechoquées. De même pour les astéroïdes.

Les débris de ces cataclysmes auraient alors créés les planètes actuelles, dont notre bonne vieille Terre. Jupiter aurait trouvé son orbite définitive et tout serait rentré dans l’ordre. Bien évidemment, il s’agit là d’une théorie.

Source: Source