Rust : Le jeu choisit la couleur de peau des gamers, et cela ne plait pas à tout le monde

Par Henri le

Rust a conquis de nombreux joueurs, attiré par l’aspect survie poussé du titre. Mais un autre débat semble déranger une certaine frange de joueurs.

okxk0pic59fh5uqnsqdb

Une bonne partie des jeux proposent aux joueurs de personnaliser leur héros, et de choisir la couleur de sa peau. Ce n’est pas le cas de Rust, qui affecte aléatoirement un personnage à chacun.

Lors du lancement du jeu, tout le monde débutait avec un homme blanc et peu de variations étaient disponibles. Mais petit à petit, les développeurs ont diversifié le physique de chaque survivant, notamment via la couleur de la peau (noires, asiatiques…) ainsi que d’autres attributs physiques. Garry Newmann, une des têtes pensantes du studio Facepunch, a expliqué pourquoi ils ne voulaient pas laisser ce choix aux gamers.

Tous les joueurs ont désormais un visage unique. Comme dans la vraie vie, vous êtes qui vous êtes, vous ne pouvez pas changer la couleur de votre peau ou la forme de votre figure. C’est directement relié à votre identifiant Steam.

fzm8up9pc5pppoz7i7zr

Interrogé par le site Steamed, Newmann a donné plus de précision.

On voulait un moyen de reconnaitre les gens autrement que par leurs prénoms. On commence déjà à voir ça, avec des joueurs qui se reconnaissent désormais grâce à la voix, ce qui est particulièrement intéressant. Mais on voulait aller plus loin.

fmklohft9ae1qohjt4nj

Pourtant, le nombre de couleurs de peau est encore assez faible comparé à l’immense palette de couleur actuellement observable dans le monde. Mais cet aspect semble faire l’objet d’une attention toute particulière, et les développeurs aimeraient proposer un plus large spectre de couleur.

Il y a énormément de types de pigmentation différents dans le monde, et on peut très facilement tomber dans la caricature, et paraître insensible en proposant quelques couleurs seulement. […] On va vraiment essayer de pousser cet aspect-là. Le scénario idéal serait qu’aucuns joueurs ne se ressemblent, et que l’on puisse se reconnaître grâce au visage, et plus seulement avec un gametag.

Mais l’apparition de nouvelles couleurs générées aléatoirement n’a pas plu à tous les gamers. Bien que ce changement ait été reçu positivement par la majorité, certains se sont plaints de ne pas avoir ce qu’ils voulaient. Il faut également savoir que le jeu assigne une couleur de cheveux et de poils (même pubiens) au joueur, ce qui a donné lieu à des mélanges un peu étranges, comme ce joueur noir aux poils bleus.

Un mix étrange... mais pourquoi pas !
Un mix étrange… mais pourquoi pas !

Hélas, les développeurs ont pu constater une recrudescence d’insultes à caractère racial, puisque Google Analytics a montré que le terme « Nigger » (« Nègre », très insultant envers les populations noires) avait été beaucoup plus utilisé après la mise à jour. Ils se sont alors demandé s’il fallait punir ces joueurs, mais ont observé un phénomène assez remarquable.

On a débattu en interne pour savoir s’il fallait censurer ces propos. Mais on a découvert que les racistes étaient constamment en minorité. Ils sont d’ailleurs plus souvent chassés par les autres joueurs du serveur, qui, agacés, passent parfois à l’action.

Newman espère d’ailleurs que certains joueurs puissent apprendre de cette situation, en incarnant quelqu’un qui ne leur ressemble pas totalement.

Rien ne me ferait plus plaisir qu’un joueur blanc, dont l’avatar est noir, puisse entrevoir ne serait-ce qu’un moment ce qu’être une minorité persécutée faisait.

Que pensez-vous de ce choix aléatoire ? Avez-vous du mal à vous identifier à un autre sexe/couleur de peau que la vôtre ?