YouTube ne doute de rien et veut bousculer Twitch dans son monopole

Par Corentin le

YouTube qui a raté le coche avec Twitch va malgré tout tenter une percée dans le mode du streaming de jeux vidéo. Ça ne va pas...

YouTube qui a raté le coche avec Twitch va malgré tout tenter une percée dans le mode du streaming de jeux vidéo. Ça ne va pas être facile.

YouTube venerre

Ça fait déjà un moment que Google veut lancer YouTube dans le business du streaming vidéoludique. En même temps, on les comprend. Leurs propres chiffres sont catégoriques : le jeu vidéo est une très grosse tendance sur la plateforme de vidéos en ligne. Belle illustration de cet engouement, en 2014, Minecraft était davantage recherché que « Beyonce » ou « Movies ».

Google sait donc qu’il n’y a plus temps à perdre, surtout pas après le camouflet que lui a infligé Amazon l’année dernière en le coiffant au poteau sur le rachat pour 1 milliard de dollars du tant convoité Twitch. Ce même Twitch qui, disons-le, possède maintenant un quasi-monopole dans le domaine du streaming jeu vidéo et e-sports. Pourtant, YouTube possède déjà une solution de stream déjà prête. Toutefois elle semble ne jamais avoir vraiment pris. De plus, les solutions proposées par Twitch sont pour le moment plus ergonomiques et mieux pensées pour le stream de jeux vidéo.

YouTube va donc tenter de repartir d’un bon pied dans le game en lançant un service consacré à l’e-sport et le jeu vidéo, un peu comme Dailymotion et son service Dailymotion Games. The Daily Dot révèle ainsi qu’une équipe de 50 techniciens spécialisés dans le domaine du streaming ont ainsi été recrutés. Une source anonyme citée par le site explique ainsi que YouTube ne veut pas être à la traîne sur le sujet du streaming.

C’est le moment, surtout avec Twitch qui tente d’approcher d’autres domaines comme la musique. Google ne veut pas être laissé loin derrière dans cette course à l’armement.

Cependant, et comme le précise The Daily Dot, la politique extrêmement sévère de protection des droits d’auteur qui sévit actuellement sur YouTube risque de poser de nombreux problèmes de diffusions des contenus vidéoludiques, souvent très protégés, comme ceux de Nintendo. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre. Twitch, de son côté, s’il prend des mesures en faveur de la protection des droits d’auteurs, essaye malgré tout de ménager la chèvre et le chou.

YouTube n’a pas souhaité faire de déclaration quant à ces révélations de The Daily Dot. Cependant, le site est plutôt confiant sur le fait qu’une annonce officielle sera durant l’E3 2015.

Est-ce que le géant YouTube parviendra à déstabiliser cet autre colosse qu’est Twitch ? Rien n’est moins sûr, mais la plateforme de vidéo en ligne ne pourra en être certaine qu’après avoir essayé.

stopwatch 3 min.