Baidu a triché lors du test de reconnaissance d’images d’ImageNet

Business

Par henel le

image-recognition

Le géant chinois Baidu effectue de nombreux tests à l’aide de ses super ordinateurs. Depuis, il crie haut et fort qu’il surpasse ses concurrents Google et Microsoft en matière de reconnaissance d’image après un test réalisé sur ImageNet. Sauf que le test n’a pas été très « clean ».

Au milieu du mois de mai, Baidu a crié haut et fort qu’il ne dépassait pas les 4,58% d’erreur lors du test d’ImageNet. Le système de reconnaissance de Baidu était donc plus puissant que celui de Google (4,94% d’erreurs) et Microsoft (4,8% d’erreurs).

Mais une fois le résultat clamé, ImageNet a vérifié les résultats, simple procédure de sécurité, voyez-vous. Et il a eu raison. Après avoir épié les données, il s’avère que Baidu a triché lors du test. Pas bien.

Après ce fâcheux événement, Matthew Ziler, directeur de Alsoftware a expliqué au Wall Street Journal qu’il était possible de tricher si on connaît bien le test. Il suffit ensuite de modifier ses paramètres afin d’être « optimisé ».

Conséquence: Baidu a été retiré du Guiness Book et a été banni du test d’ImageNet. Le fautif s’est d’ailleurs excusé.

« Nous nous excusons pour cette erreur et nous continuions de vérifier nos résultats (…). Nous allons étendre nos recherches dans la reconnaissance d’image et continuer de fournir des mises à jour ».

Source: Source