Le refus de Zemeckis de faire un reboot de Retour Vers le Futur rend « dingue » Universal Pictures

Cinéma

Par Pierre le

Si vous voulez énerver un mec qui aime Retour Vers le Futur, dites lui nonchalamment « ouais, tu sais, j’trouve que la série a mal vieillis, tu voaaaa. Il serait peut-être temps de faire un reboot… ». Heureusement pour nous, ni un reboot, ni un quatrième épisode ne sont prévus, puisque Zemeckis le refuse. Et cette situation a le don d’énerver Universal qui y voit un manque à gagner certain.

BTTF

Robert Zemeckis, qui détient les droit de la licence, s’est toujours refusé de donner une suite à saga. En même temps, il a bien raison, le Bob. Sa saga est entière, terminée et n’a pas besoin de plus pour être admirée par toutes les générations. Zemeckis le redit à qui veut l’entendre : non, il ne compte pas mettre sur les rails un nouveau projet Retour Vers le Futur. Aujourd’hui, il en rajoute une couche.

Dans une interview accordée à Digital Spy, Zemeckis nous le dit : Oui, Universal aimerait bien rebooter la licence. Après le succès de Jurassic World, relancer une autre auguste franchise serait synonyme de jackpot. Mais voilà, le refus de Zemeckis rend dingue les pontes du studio :

Ça les rend vraiment dingues de savoir que nous ne voulons pas faire un nouveau Retour Vers le Futur. Ce serait un succès garanti, pour eux. Il ferait un gigantesque carton. C’est tout ce qui compte, pour eux.

Et oui, Universal voit une occasion de se faire de l’argent leur passer sous le nez. Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les fans.

Bob Gale est en quelque sorte le gardien de Retour Vers le Futur et il gère tout ça. Mais il n’y aura pas d’autres Retour Vers le Futur, donc personne n’a à s’inquiéter. Nous détenons les droits et nous n’avons pas l’intention de laisser quelqu’un faire un remake de ces films.

Vous avez entendu ? Il n’y a pas à s’inquiéter ! o/

=
Source: Source