Le Concorde 2 est en route, et il serait très rapide

Science

Par le

Le Concorde premier du nom s’est éteint en 2003. Trop cher et trop bruyant, un accident juste après la phase de décollage et un crash spectaculaire non loin de Roissy avaient signé sa mise hors service (vol Air France 4590, 25 juillet 2000). Cependant, l’idée de vols supersoniques n’est pas morte pour autant, les avions militaires savent parfaitement passer cette limite et c’est un brevet du constructeur européen Airbus qui nous indique aujourd’hui que l’avionneur aimerait bien retrouver des avions commerciaux aussi rapides.

Concorde-Airbus-4

Ce brevet déposé par le constructeur concerne un nouvel avion au nom plus qu’explicite : le Concorde 2. L’avion n’aurait en revanche pas grand-chose de son ancêtre éponyme si ce n’est son goût pour la vitesse, et même sur ce point-là, le Concorde s’exprime dans une tout autre mesure. En effet, le Concorde 2 serait bien plus performant que son ancêtre et aurait une vitesse de croisière de 5000km/h, lui permettant de rallier Londres à New York en une heure.

Concorde-Airbus-7

Concorde-Airbus-8

Le concorde deux décollerait à l’aide de deux turbo jets qui se rétracteraient ensuite sous l’appareil. Un moteur de fusée porterait alors l’avion à 35 000 mètres (la montée serait verticale) avant que ce dernier ne redescende un peu et que deux statoréacteurs ne prennent le relais pour pousser l’avion à sa vitesse de croisière (mach 4,5). Les statoréacteurs sont similaires aux réacteurs de nos avions de ligne, mais n’ont pas de partie tournante à l’intérieur comme c’est le cas normalement. Ce sont des éléments clés du vol à haute altitude et à haute vitesse.

L’avion serait, tout comme son prédécesseur, destiné aux voyages d’affaires et à une clientèle fortunée. Comme c’est le cas pour l’AS2 construit en par Airbus et Aerion Corp qui sera lui capable de voler à 1950 km/h et disponible en 2022 (il y a aussi le Spike Aerospace S-512). Enfin, l’US air force travaille aussi sur un avion supersonique (comme toujours, non ?) , le X-51A devrait lui transporter des troupes autour du globe à Mach 5,1 (vitesse atteinte en 2014). Même si on est très loin du transport de personne, les missiles peuvent aujourd’hui aller à plus de Mach 8. Des vitesses de plusieurs kilomètres par seconde.

Une vidéo de PatentYogi nous montre le projet en vidéo :

Source: Source