Voici la MP4-X, un concept futuriste de F1 par McLaren

Automobile

Par Antoine le

Si la F1 est si prestigieuse dans le monde de la course automobile, c’est que ces courses sont un peu la vitrine de ce que savent faire les constructeurs en terme de technologie. Ce ne sont sûrement pas les voitures les plus rapides en terme de vitesse pure, mais quand il s’agit de faire des tours de circuit, ces voitures n’ont pas leur égale.

m14

Puisque ces voitures sont à la pointe de la technologie, il est normal que équipes de recherche et de développement des constructeurs se penchent sur le sujet, et la dernière née des planches à dessin des équipes de McLaren s’appelle la MP4-X et elle comprend, en plus de son design futuriste, toutes les technologies de demain qui sont déjà utilisées ou qui le seront par McLaren ou par d’autres.

La carrosserie de la MP4-X est conçue pour retrouver sa forme après un impact, l’habitacle est doté d’un affichage tête haute (un peu à la manière de ce que l’on peut trouver dans les avions de chasse) et enfin la voiture peut être contrôlée par la pensée (au moins en partie).

On trouve aussi un système pour contrôler la pression des pneus et prévoir leur éclatement avant que cela n’arrive de manière à rentrer au stand pour effectuer le changement sans perdre de temps. Toutes les constantes biologiques du pilote sont aussi récupérées par la voiture et transmises aux équipes pour informer les secours sur l’état du pilote dans le cas d’un crash.

Selon les dires de Mc Laren, la conception de la voiture s’est axée autour de la sécurité du pilote. C’est notamment pour cette raison que les équipes se sont permis de rajouter un pare-brise qui ferme l’habitacle dans un sport où ce dernier reste normalement ouvert pour des raisons de sécurité.

Ce pare-brise est d’ailleurs à la fois hydrophobe et photochromique. Cela veut dire que l’eau ne peut pas se poser dessus et qu’en cas de fort soleil il se teinte pour protéger la vision du pilote.

Un concept très intéressant que nous propose Mc Laren, reste à savoir si quelque chose de similaire roulera un jour sur les circuits. Ha et pour ceux qui causent anglais, Wired a écrit un long papier sur le sujet.

Source: Source