Ehang 184 : Un drone avec passager survole le CES !

Evénement

Par Henri le

Il n’est pas facile de se faire remarquer dans un salon aussi gigantesque que le CES. Mais la marque chinoise Ehang a su tirer son épingle du jeu !

03E8000008300812-photo-ehang-184-6

Les visiteurs du CES ont du lever les yeux au ciel pour admirer la dernière création de l’entreprise Ehang. Et pour cause, le chinois est venu présenter le premier drone civil avec passager à bord.

Cet appareil compact aux airs d’hélicoptère est propulsé par quatre hélices, et pourrait voler jusqu’à 3,5 kilomètres d’altitude et avancer à une vitesse d’environ 100 km/h. Ehang déconseille quand même de monter si haut, et préconise plutôt de voler entre 300 et 500 mètres de haut.

La cabine est assez compacte, et ne peut transporter qu’une personne de 100 kilos maximum. Dès que le plan de vol est réglé, le passage n’a qu’à appuyer sur les commandes de décollage et d’atterrissage. Vous ne pourrez pas non plus faire des centaines de kilomètre, puisque l’autonomie est d’actuellement 23 minutes. Comme le montre la vidéo suivante, le créateur de l’Ehang 184 croit dur comme fer en son produit, malgré toutes les interrogations qu’il peut soulever en termes de sécurité.

La société espère pouvoir commercialiser son drone cette année, pour un prix situé entre 200 000 et 300 000 dollars. Un délai optimiste, vu les législations très strictes qui entourent le vol de drones.

Ça donne envie, non ?

17 réponses à “Ehang 184 : Un drone avec passager survole le CES !”

  1. C’était qu’une question de temps… J’imagine que la seule raison pour laquelle d’autres ne se sont pas lancés c’est effectivement la sécurité.
    L’auto-rotation avec ce systeme de motorisation ça donne quoi??? XD

  2. Ce n’est pas un drone.
    La caracteristique d’un drone, c’est d’etre piloté depuis le sol et non depuis l’interieur du drone. Ou alors c’est un hélicoptere, autogyre, etc…

    • Devancé de quelques secondes 😉
      Et pour répondre à Error 32, il est impossible sur cet appareil de réaliser une autorotation, à cause de la trop faible inertie des rotors d’une part, mais surtout parce que le pas de ces hélices n’est pas variable (la puissance des rotors ne dépend que de leur vitesse de rotation contrairement à un hélicoptère qui tourne “toujours” à la même vitesse et fait varier l’incidence des pales).
      En gros c’est un joli cailloux. Un cailloux high-tech, mais un cailloux quand même !

    • “Dès que le plan de vol est réglé, le PASSAGER n’a qu’à appuyer sur les commandes de décollage et d’atterrissage” piloter depuis le sol, faut lire un peu … c’est bien un drone

    • C’est clair, en même temps je pense qu’ils pensent avoir ainsi plus de visibilité que lors d’une presentation sur un salon d’helicoptère.C’est pas un drone , c’est encore mieux.

  3. C’est chaud quand même d’utiliser le terme “drone” à tout vas comme ça…
    M’enfin bref mis à part ça z’ont intérêt à revoir plein de détails :
    – La cabine devrait être en dessous des pales (amha) pour gagner en stabilité
    – Des grilles de protection (Pour un hélicoptère, pour se faire coup faut vraiment le vouloir, or là ce serait facile de se faire charcuter)
    – Parachutes et airbag anti-crache (comme les ballons pour les sondes de la nasa)
    – Il y a des prototype de drone qui volent 2h garce à des réservoirs à hydrogène. Adapté à la taille de ce quad(ou octo)coptère ça serait un sérieux +

    J’imagine bien qu’ils sont loin d’avoir fini dans l’état avec tout ça mais bon sang que c’est beau à voir tout de même 🙂

  4. “Cet appareil compact aux airs d’hélicoptère est propulsé par quatre hélices, ”
    Je dirai plutôt 4 moteurs et huit hélices d’après la photo

    • Moi je dirait plus 8 moteurs et huit hélices à voir les photos et vidéos, du coup c’est plus sécurisant en cas de panne d’un moteur.

  5. Ahah ! ! Un drone avec passager = un véhicule non habité avec passager.
    C’est un multirotor X8 ou encore un octocopter en X.
    La voiture téléguidé de mon fils est plus un drone que cet engin 😉

    Pour les drones,
    Quand ça vole : UAV – unhamned aerial vehicule
    Quand ça vole tout seul : UAS – unhamned aerial système.

    Bisou!

  6. Un drone est un “petit avion sans pilote, télécommandé ou programmé, utilisé pour l’observation.” rien n’interdit d’avoir un passager et que le plan de vol soit programmé au sol d’abord comme le suggère l’article. Il y a visiblement pas de commandes donc la personne à bord n’est pas un pilote donc le mot drone à sa place ici

  7. Quelques doutes sur l’engin : Ratio poids embarqué, puissance nécessaire, puissance développée par les rotors, autonomie un peu chelou (et pas trouvé la vidéo du CES ou il vole, mais j’ai certainement mal cherché…).
    Les chinois ont bien fait croire à l’humanité qu’on voyait la grande muraille depuis la lune pendant des décennies…

  8. On s’en fout dans quelles cases ils peut ou ne peut pas rentrer..S’il “marche” vraiment, c’est juste génial. Faudra quand même checker le prix o_O

  9. Je m’interroge surtout sur le plan de vol. Comment détecte-t-il les obstacles, fils électriques, au décollage et à l’atterrissage ? Et je serais aussi un peu plus rassuré si je pouvais prendre les commandes en cas de défaillance ou de risque de collision imminente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *