Le boss du renseignement américain piraté

Sur le web

Par Elodie le

Un pirate informatique a réussi à prendre le contrôle de la messagerie et du compte téléphonique personnel du boss du renseignement américain, James Clapper.

boss_renseignement_américain_piraté

Bis repetita. L’adolescent qui avait réussi à pirater la boite mail (AOL) personnelle de John Brennan, directeur de la CIA, en octobre dernier – ses mails avaient ensuite été publiés par Wikileaks – a récidivé avec le patron des espions américains, James Clapper.

C’est le site américain Motherboard qui révèle l’information, confirmée par Brian Hale, le porte-parole de l’ODNI (le cabinet du directeur du renseignement national), qui précise avoir alerté les « autorités compétentes ».

Le hacker, qui se fait appeler « Cracka », a contacté lui-même le site pour revendiquer son acte. Il affirme avoir procédé de la même manière que précédemment, via ingénierie sociale : après s’être procuré les codes d’accès du compte téléphonique personnel de Clapper auprès de son opérateur, il a redirigé tous les appels entrants (le numéro de téléphone fixe) vers une organisation de défense de la Palestine basée en Californie, Free Palestine Movement.

La Palestine faisant déjà partie des revendications avancées en octobre dernier.

Cette affaire met à nouveau le Renseignement américain dans l’embarras, après avoir essuyé de vives critiques pour la sécurité toute relative de ses systèmes. L’administration américaine et les agences gouvernementales US sont sous le feu des attaques informatiques venues de toute part (Pentagone, OPM, directeur de la CIA et du Renseignement, etc.).

La messagerie personnelle (Yahoo) de Mme Clapper a également été compromise.

Source: Source