Bouygues Telecom : abandon du débit réduit par défaut, attention aux dépassements

Smartphone

Par le

À partir de la mi-février Bouygues Telecom va changer la façon dont la data est gérée lorsque vous dépassez la limite de votre forfait. Cette nouvelle méthode signe (en partie) la fin de l’habituelle limitation de débit qui est généralement mise en place quand un abonné atteint la limite de son forfait. Selon le site de Bouygues Telecom la nouvelle méthode propose de :

1) Vous recevez un SMS lorsque vous avez consommé 80% puis 100% de l’Internet inclus dans votre forfait.
2)Une fois l’enveloppe Internet de votre forfait épuisée, vous continuez automatiquement à surfer en 3G/4G sans réduction de vitesse, en étant facturé au Mo selon votre consommation.
3)Vous avez alors le choix gratuitement et à tout moment, depuis votre Espace Client ou au Service Clients, de :
– changer votre mode de consommation pour surfer en vitesse réduite, sans être facturé,
– opter pour une recharge Internet mobile de 500 Mo ou 1 Go.

la-tour-de-bouygues-telecom-a-issy-les-moulineaux-pres-de-paris-le-14-juillet-2012_4918177

Il sera toujours possible de demander à être en débit réduit, mais cela ne sera plus la solution par défaut, par contre une fois réactivé cela devrait être définitif. Bouygues Telecom indique d’ailleurs que deux SMS vous seront envoyés après que vous ayez dépassé la limite de votre forfait. Le premier 500 Mo après la limite et le deuxième 1 Go après (il semblerait que ce soit le dépassement maximum si l’on est facturé au Mo). Les prix au Mo seront de 0,01 euro par Mo pour les forfaits illimités et de 0,05 euros pour les forfaits 2h.

On regrette que Bouygues Telecom n’ait pas laissé la solution de débit réduit par défaut en indiquant à ses clients qu’il leur était possible d’obtenir plus de data. Même si l’opérateur explique que cette décision est motivée par une nécessité de proposer plus de data aux utilisateurs, on a un peu l’impression que Bouygues Telecom veut faire en sorte que ses clients consomment plus.

Des informations qu’il est possible de retrouver sur cette page. Tous ces changements seront effectifs à partir du 15 février.