Comment une simple photo Facebook l’a condamné à 15 ans de prison

Sur le web

Par Pierre le

Sur Facebook, certains aiment se mettre en scène dans des selfies. C’est le cas de Malik First Born Allah Farrad, né Marvin Buckles, qui n’a pas vraiment réfléchi aux conséquences en postant une photo de lui sur le réseau social de Zuckerberg. Une maladresse qui l’a conduit à 15 ans de prison.

k0009999511-346743

L’histoire se passe à Knoxville, dans le Tennessee. Farrad, comme beaucoup de monde, est inscrit sur Facebook. Et comme beaucoup de monde, il fait des selfies. Un jour de 2013, il décide de se prendre en photo avec un pistolet. Grossière erreur.

Les armes sont légales aux Etats-Unis, mais pas pour tout le monde. Farad a été condamné en 2000 pour possession illégale d’armes et trafic de cocaïne. Certes, il a purgé sa peine depuis longtemps, mais au pays de l’oncle Sam, un ancien détenu n’a absolument pas le droit de posséder une arme.

Pas de bol, le FBI était justement en train d’enquêter sur son cas. Et les agents ont évidemment fouillé sa page Facebook et… ils sont tombés sur la photo.

Difficile pour l’accusé de se défendre avec une telle preuve. Le tribunal de Knoxville l’a donc condamné à 188 mois de prison, soit 15 ans. Et encore, Farad peut s’estimer heureux, puisqu’il risquait la perpétuité.

Son narcissisme l’a dont conduit à sa perte.

Source: Source