La DARPA va développer un implant pour contrôler des ordinateurs avec la pensée

Science

Par Henri le

En matière d’innovation, le département de la défense américaine a souvent une longueur d’avance. Et ce genre de projet est particulièrement ambitieux.

brain-619-316

L’agence pour les projets de recherche avancée de défense vient tout juste d’annoncer la mise en place d’un programme visant à implanter un dispositif neuronal dans le cerveau d’un humain.

Le tout ferait à peine la taille d’un sucre, et permettrait de communiquer directement avec un ordinateur en utilisant du code binaire. Ce programme, nommé Neural Engineering System Design (NESD) pourrait grandement améliorer les recherches en termes de neurotechnologie, mais aussi aider les personnes ayant des troubles de la vue ou de l’ouïe. La DARPA explique que l’implant enverrait des informations numériques visuelles ou audio dans une résolution bien plus importante que la 4K que nous connaissons aujourd’hui. Phillip Alvelda, qui dirige le programme NESD, ne cache pas son enthousiasme.

« Imaginez les possibilités qui s’ouvriraient à nous si nous améliorions les outils qui permettent de véritablement ouvrir un tunnel entre le cerveau humain et l’électronique moderne. »

brain-implant

Si ce genre d’expérience permettrait effectivement d’élargir le champ des possibles, toutes les questions morales qui entourent une telle technologie devront être abordées au préalable.

Attirant, mais effrayant.