Snapchat : et maintenant les lunettes connectées ?

Gadget

Par Elodie le

À l’instar de ses homologues de la Silicon Valley, le réseau social Snapchat chercherait à diversifier ses activités, notamment en investissant du côté des objets connectés.

snapchat_lunettes_connectées_

Oculus VR pour Facebook, Vine pour Twitter, les google car et plus généralement son X Lab pour Google, les géants du net ne se contentent plus de leur pré carré et diversifient leurs activités.

Snapchat qui s’est lancé en 2011 en proposant une application de partage de photos éphémères marche dans les pas de ses ainés et regarderait à présent du côté des objets connectés, plus précisément des lunettes connectées, rapporte CNet US. Google s’y est cassé les dents avec ses google glass, mais Snapchat pourrait avoir trouvé la formule magique.

En effet, les lunettes Epiphany conçues par Vergence Labs, racheté en 2014 par Snapchat, permettent d’enregistrer des vidéos grâce à un dispositif placé dans la monture. Mais là où les Google glass vous faisaient ressembler au mieux à un saiyan dans Dragon Ball Z, les lunettes conçues par la start-up ont l’apparence de simple Ray Ban et leur désormais classique modèle wayfarer.

snapchat_lunettes_connectées

Déjà plus facile à assumer dans la rue… Avec 8 milliards de vidéos visionnées chaque jour par quelques 100 millions d’utilisateurs, on imagine aisément ce que Snapchat pourrait tirer d’une telle technologie. Imaginez qu’il soit aussi aisé de capturer une vidéo ou une photo pour la partager ensuite sur la plateforme, qu’il est simple de le faire aujourd’hui avec l’application ! Une perspective qui pourrait inciter encore plus de personnes à utiliser le service.

En seulement cinq ans, Snapchat a réussi la prouesse de devenir un acteur incontournable de la vidéo et fait désormais jeu égal avec Facebook en terme de vues sur sa plateforme. La jeune pousse devenue grande peut également se targuer d’avoir refuser une offre de rachat à 3 milliards en 2013. Coucou Zucky !

snapchat-vergence-labs_
Les lunettes Epiphany conçues par Vergence Labs

Au regard des récents recrutements effectués par la firme, le doute n’est pas vraiment permis. Snapchat vient de s’offrir les services d’une douzaine de spécialistes wearable computing, comme Mark Dixon qui a travaillé sur le casque HoloLens de Microsoft ou Eitan Pilipski, directeur de l’ingénierie et spécialiste de la réalité augmentée, recruté en janvier après 5 ans de bons et loyaux services au sein de l’équipe Vuforia de Qualcomm.

Snapchat chercherait également à recruter un ingénieur vision par ordinateur et reconstruction 3D. Autant d’indices qui laisserait suggérer au mieux un nouveau produit, au pire un développement plus poussé de son application.

La firme n’a fait aucun commentaire pour le moment.

Source: Source