LeSee : Une voiture électrique qui marche sur les plates-bandes de Tesla

Automobile

Par Henri le

Tesla, Mercedes et Audi ne sont pas les seuls à s’intéresser à la voiture électrique. Et les acteurs du marché chinois n’ont pas l’intention de laisser passer ce marché d’avenir.

03E8000008417948-photo-leeco-lesee

Le géant chinois LeEco (numéro un de la vidéo en ligne) voit un potentiel énorme dans la voiture électrique, et vient de présenter un modèle pour le moins intéressant. Doté d’un design plutôt futuriste, la Les (prononcé « Lissi ») serait capable « d’évoluer seule », comprenez de manière autonome. La marque annonce que l’intérieur sera modulable grâce à des fauteuils qui s’ajusteront aux passagers. Lors de la présentation, Jia Yuetling, chef de la direction de l’entreprise, a également montré un mode de déplacement autonome pour que la voiture se gare d’elle-même. De quoi faire de l’ombre à Tesla.

03E8000008417952-photo-leeco-lesee

Cela tombe bien, cette berline a plus ou moins la taille de Modèle S de l’américain. Elle se démarque en revanche par son toit en verre intégrant pare-brise et lunette arrière, ce qui donne l’impression qu’elle a été entièrement taillée dans le verre. À l’intérieur, on retrouve un affichage tactile minimaliste permettant d’avoir accès à toutes les fonctions du véhicule, qui s’annonce ultra connecté. LeEco promet tout de même une vitesse maximale de 210 km/heure.

03E8000008417956-photo-leeco-lesee

Le gouvernement chinois voit d’un bon oeil ce genre d’initiative, puisqu’il aimerait entamer une transition énergétique assez rapidement. LeEco a d’ailleurs l’intention de former une flotte de taxis autonomes, où chacun pourrait profiter de son espace personnel sans déranger ses voisins. De quoi désengorger les transports en commun.

Beaucoup de promesses donc, mais on espère en voir plus au salon de l’auto de Pékin, le 25 avril prochain.