Le streaming est désormais la plus grande source de revenus de Warner Music

Business

Par Malo le

C’est fait : Warner Music tire désormais la plus grande partie de ses revenus des plateformes de streaming.

warnermusic1250

La maison de disques a dévoilé les chiffres du premier trimestre : pour la première fois, les revenus liés au streaming musical (Spotify, Deezer…) dépassent ceux des ventes physiques et dématérialisées. Ce n’est pas seulement nouveau pour Warner Music : c’est la première fois dans l’histoire de la musique qu’une maison d’édition génère la majorité de ses revenus à partir du streaming.

Les raisons de ce changement : notre consommation de musique augmente et se diversifie. Les utilisateurs des plateformes de streaming sont de plus en plus nombreux, attirés par la force de la formule « je m’abonne à un prix fixe pour écouter en illimité ». Sans parler du grand nombre d’entre nous qui nous contentons des applications Spotify ou autres pour bureau et de la lecture aléatoire sur mobile !

Conséquence ou phénomène parallèle, les ventes de musique souffrent d’une baisse inexorable depuis quelques années. Les chiffres des ventes physiques ont baissé de 6 millions et ceux du numérique de 17 millions de dollars ! Mais voilà qui compense largement : les revenus provenant du streaming ont augmenté de 72 millions de dollars. Et au final, la firme enregistre une hausse de ses revenus de 10%.

Mais une autre variable entre en jeu : Youtube. La maison de disques souhaite que les revenus provenant de la plateforme de Google soient plus équitablement répartis en faveur des artistes. Une revendication qui n’a jamais vraiment cessée d’exister depuis l’existence même du média.

Cette annonce n’est pas tant que ça une surprise : l’année dernière, les revenus de Warner Music liés au streaming avaient déjà dépassé ceux du téléchargement de musique.

Source: Source