Warren Buffett acquiert pour 1 milliard de dollars d’actions Apple

Business

Par Elodie le

Le milliardaire et investisseur américain, Warren Buffett, vient de s’offrir pour 1 milliard de dollars de participation dans le capital d’Apple. Une belle prise et une bonne affaire, après le renoncement d’un autre milliardaire.

warren_buffet_1_milliard_apple

Profitant de la dépréciation du titre en Bourse, plombé par la saturation du marché des iPhone, Warren Buffett, 3e homme le plus riche du monde (avec 60,8 milliards de dollars de fortune personnelle) s’est offert pour 1 milliard de dollars de participation dans la firme à la pomme via sa holding Berkshire Hathaway, précise un document réglementaire déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).

L’une de ses rares participations dans l’industrie high-tech, qu’il a tenu à nuancer en précisant que la décision avait été prise par l’un des deux gestionnaires de la holding. L’homme d’affaires explique qu’il ne s’occupe que des opérations les plus importantes, c’est-à-dire les transactions de plusieurs milliards. Il détient également une position dans IBM depuis 2011 pour plus de 10 milliards de dollars.

Ces faits et gestes étant particulièrement scrutés, puisqu’avisés, l’action Apple a vu sa cote grimper en Bourse de +3 % à l’ouverture de Wall Street.

Cette participation intervient peu de temps après qu’un autre milliardaire, Carl Icahn, a vendu l’intégralité de ses actions Apple, soit 45,8 millions d’actions (valorisée 5 milliards de dollars), effrayé par le ralentissement de l’économie chinoise sur ce titre.

Warren Buffett a pris pour habitude d’investir dans des sociétés en difficulté afin d’en prendre temporairement le contrôle ou miser sur des firmes sous-évaluées dont il prédit le rebond. Gageons qu’Apple fait partie de la seconde catégorie. Depuis plusieurs semaines, les marchés s’affolent face au ralentissement des ventes d’iPhone et d’Ipad présagé pour 2016, particulièrement en Chine, second marché le plus important d’Apple où les ventes ont chuté de 25 %.

apple_buffet

Avec 9,81 millions d’actions, pour une valeur de 1,07 milliard de dollars, sur les 500 milliards de dollars de capitalisation boursière, Warren Buffett ne pèsera pas sur la gestion d’Apple, mais il semble espérer, si ce n’est croire, à une embellie prochaine.

« Apple n’est pas récompensé pour la recherche-développement qu’il réalise en coulisse et qui finira par se traduire par de nouveaux produits », prédit Steve Wallman, fondateur de Wallman Investment Counsel, actionnaire de Berkshire depuis 1892 et d’Apple depuis 2003, rapporte Reuters. Pourquoi pas leur voiture autonome tant attendue ?

En revanche, Yahoo ! pourrait être son prochain investissement. Il a ainsi confirmé à CNBC qu’il pourrait soutenir financièrement Dan Gilbert, fondateur de la société de crédit Quicken Loans et propriétaire de l’équipe de basket des Cleveland Cavaliers, pour une offre de rachat de l’ancienne pépite du web.

« Yahoo! n’est pas le type de chose dans lequel je serai actionnaire. Je ne connais pas ce secteur et je ne saurai pas comme l’évaluer », a-t-il tenu à préciser. Pour l’instant l’opérateur Verizon part grand favori.

Dans le même temps, Buffett a renforcé sa position au sein d’IBM, réduit sa part dans la chaîne de distribution Wal-Mart et est sorti du capital de l’opérateur télécoms AT&T.